FRANCOIS QUI RIT, MARIANNE QUI PLEURE !
LE MALAISE AZZOUZI

LE PETIT COURS D’ORTHOGRAPHE

Bonnet_d_ane

Pour que ce soit plus attrayant, je vais alterner les cas d’orthographe liés à l’usage avec les difficultés que pose l’orthographe grammaticale. Ainsi, petit à petit nous ferons le tour de la trentaine de fautes les plus courantes.

Aujourd’hui, nous allons nous pencher sur le cas emblématique de l’accord du participe passé. Aïe, aïe, aïe ! Mais non, vous allez voir, ce n’est pas très compliqué.

L’ACCORD DU PARTICIPE PASSE

Procédons par ordre. On a trois cas d’emploi :

-          Sans auxiliaire. Dans ce cas il se comporte comme un adjectif qualificatif.

. Les pièces justificatives. Les documents joints.

-          Avec l’auxiliaire être (et les verbes d’état : demeurer, devenir, sembler, paraître, rester) : l’accord se fait avec le sujet du verbe, en genre et en nombre. Simple !

. La petite fille est tombée. Les enfants sont punis. Les portes et les volets sont (semblent, restent…)ouverts. Il est satisfait de vous voir.

-          Avec l’auxiliaire avoir : en règle générale, le participe passé est invariable.

. Molière a écrit et mis en scène cette pièce.

MAIS (ah ben oui !, c’était trop simple) : il s’accorde avec le complément d’objet direct si celui-ci est placé avant le verbe. Encore faut-il qu’il y en ait un. Il n’y a que les verbes transitifs directs qui sont concernés, ceux qui font porter l’action sur un objet rattaché au verbe sans le secours d’une préposition. On le trouve en posant la question qui ou quoi.

. J’achète une baguette (COD) : l’action d’acheter porte sur la baguette. Entre « j’achète » et « une baguette », il n’y a pas de mot qui fait le lien (préposition). On dit que le verbe acheter est « transitif direct ».

. L’enfant obéit à son père (COI) : l’action d’obéir porte sur « son père » qui est accroché au verbe par la préposition à (obligatoire). On dit que le verbe obéir est « transitif indirect ». Les prépositions les plus courantes employées avec les verbes intransitifs sont à et de (pour faire court).  Quelques exemples : se souvenir de, parler à, participer à, plaire à, rire de, … Mais il faut rester vigilant sur le sens et sur la présence ou non de la préposition car de nombreux verbes sont multiservices.

Donc, nous avons un verbe avec un COD, conjugué avec avoir.

Quand le participe passé va-t-il s’accorder ? Il faut que le COD soit placé avant, ce qui n’est pas sa place habituelle, qui est d’être après le verbe.

Les cas les plus fréquents sont provoqués par le remplacement du COD par un pronom personnel : le, la, les, l’, ou relatif : que.

Donc quand ces pronoms sont avant le verbe, attention danger !

. Molière a écrit cette pièce et l’a mise en scène.

. Ces cadeaux, il les ont offerts à leurs amis.

. Les maisons que j’ai visitées sont vétustes.

Un truc facile pour s’en sortir : le petit mur. Vous imaginez un mur (//) placé tout de suite après le verbe. Si pour trouver le COD, il faut le sauter : pas d’accord. Si on trouve le COD avant : accord possible.

. Ils ont pesé // la valise .

. la valise qu’on a pesée // n’est pas si lourde.

 

A vous de jouer :

Etablissez les accords si nécessaire :

. Ces hommes ont été arrêt… dès qu’il les eut rejoin…

. Ses affaires étaient bourr…. Dans une valise que j’avais jadis utilis…

. Cette place, il l’avait souvent convoit… !

. Les cerises ont été endommag… par l’orage.

. Les candidats ne sont pas encore sort…

. Il évoquait les poésies qu’il avait appri…. à l’école.

. Ceux avec qui il avait sympathis…. hier étaient aujourd’hui dispar….

. Quand ce premier travail l’aura aguerr…., elle pourra passer à la suite.

. Ses lèvres étaient rehauss… d’une fine moustache.

. Les machines qu’ils ont réparé.., ils les ont vendu….

 

Et voici le corrigé :

 

. Ces hommes ont été arrêtés dès qu’il les eut rejoints

. Ses affaires étaient bourrées dans une valise que j’avais jadis utilisée. 

. Cette place, il l’avait souvent convoitée !

. Les cerises ont été endommagées par l’orage.

. Les candidats ne sont pas encore sortis. 

. Il évoquait les poésies qu’il avait apprises à l’école. 

. Ceux avec qui il avait sympathisé hier étaient aujourd’hui disparus.

. Quand ce premier travail l’aura aguerrie, elle pourra passer à la suite. 

. Ses lèvres étaient rehaussées d’une fine moustache. 

. Les machines qu’ils ont réparées, ils les ont vendues.

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)