« AL MUWÂTANA » : LA CITOYENNETE
TOUT UN CINEMA POUR PAS GRAND-CHOSE !

LE PETIT COURS D’ORTHOGRAPHE

 

Bonnet_d_ane

Aujourd’hui, retour à un peu d’orthographe d’usage. Et il va falloir faire travailler (un peu) votre mémoire. Il n’y a pas d’autre solution, car nous allons nous confronter à quelques règles dont il faut connaître les exceptions … par cœur.

LES MOTS QUI COMMENCENT PAR …

Voilà le sujet du jour : consonne simple ou redoublée après « a » au début du mot ?

Notons que le problème ne peut se poser que si la consonne après « a » est suivie d’un son voyelle. Il n’y a aucune hésitation à avoir si c’est une autre consonne : action, aptitude, arbuste, atmosphère…

Les mots en rouge qui sont soulignés sont ceux qui sont les plus fréquemment mal orthographiés.

1er cas : Les mots qui commencent par « ab » ne prennent qu’un seul « b »,  sauf : abbé, abbaye et les mots de leur famille.

2ème cas : Les mots qui commencent par « ac » prennent deux « c », sauf  acabit, acacia, académie, acajou, acariâtre, acariens (+ quelques mots rares ou tombés dans l’oubli)

3ème cas : Les mots qui commencent par « af » prennent  « 2 f », sauf : afin, Afrique et africain.

4ème cas : les mots qui commencent par « ag » prennent en général un « g », sauf : aggiornamento, agglomérer, agglutiner, aggraver et leurs dérivés.

5ème cas : Les mots qui commencent par « al » prennent deux « l », sauf : alanguir, alarmer, aléser, aligner, alimenter, aliter, alourdir, alunir.

6ème cas : les mots qui commencent par « ap » prennent un ou deux « p ». Même chose pour les mots qui commencent par « at ».

-          Soit parce que c’est à cause de la racine : la plupart des racines latines par « ap » prennent « 2 p ». Une « apparence » du latin « apparens ». Mais un « apiculteur » du latin « apis » (abeille). Un « atome » du grec « atomos », « attenter » du latin « attentare »…

-          Soit par composition : préfixe « a » + radical. Exemple : apprendre, c’est  « a-prendre »  >> apprendre (doublement du p). Attirer, c’est « a-tirer » (tirer à soi ) >> attirer.

Là, pas d’autre choix que de vérifier avec le dictionnaire si on hésite.

Toutefois, pour les verbes, il existe des petites listes qui règlent les cas les plus courants :

-          Les verbes commençant par « ap » prennent  « 2 p », sauf : apaiser, apercevoir, apeurer, apitoyer, aplanir, aplatir, apostropher,  apurer, (+ quelques-uns d’emploi rare). 

-          Les verbes qui commencent par « at » prennent « 2 t », sauf : atermoyer, atomiser et atrophier.

-          Rappelez-vous et mémorisez : « attraper-2t-1p » et « agripper-1g-2p » !

Et maintenant, action !

Ecrivez les phrases en complétant les mots si nécessaire :

-          Elle s’at..endait au succès. Le public ap…laudit longuement et on ap..ercevait même des personnes debout qui s’ag..lutinaient dans les travées.

-          Il fallait at..rap..er le train de 7 H. Mon père, qui nous ac…ompagnait, nous ag…rip…ait les mains pour nous obliger à ac…élérer. C’était ag…açant. Enfin, les wagons al…ignés le long du quai ap…arurent.

-          Le chien n’arrêtait pas d’ab…oyer. Il al..armait tout le voisinage. Personne ne savait comment l’ap…aiser. Un passant tenta de l’ar…oser af..in de le faire taire.

-          Le chemin alternait trous et bosses. On aurait aimé qu’il soit ap…lani  ce qui aurait été plus agréable pour nos véhicules al…ourdis par nos nombreux bagages. Notre al…ure était donc très lente. Le moment de s’ar…êter fut le bienvenu.

 

 

 

Et voici le texte complet :

 

-          Elle s’attendait au succès. Le public applaudit longuement et on apercevait même des personnes débout qui s’agglutinaient dans les travées.

 

-          Il fallait attraper le train de 7 H. Mon père, qui nous accompagnait, nous agrippait les mains pour nous obliger à accélérer. C’était agaçant. Enfin, les wagons alignés le long du quai apparurent.

 

-          Le chien n’arrêtait pas d’aboyer. Il alarmait tout le voisinage. Personne ne savait comment l’apaiser. Un passant tenta de l’arroser afin de le faire taire.

 

-          Le chemin alternait trous et bosses. On aurait aimé qu’il soit aplani  ce qui aurait été plus agréable pour nos véhicules alourdis par nos nombreux bagages. Notre allure était donc très lente. Le moment de s’arrêter fut le bienvenu.

 

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)