POUR LES PLUS MOTIVES
JULLIARD JUS DE BOUDIN

YAPUCA

Grèves : le Premier ministre précise le cadre des négociations

Fillon2François Fillon a déclaré, lors des questions au Gouvernement à l’Assemblée Nationale, avoir demandé à Xavier Bertrand d’adresser une lettre aux syndicats. Ce document fixe notamment la méthode de négociation au sein des entreprises qui devra impérativement intégrer la présence d’un représentant de l’État.
Le chef du Gouvernement a répété que ces négociations porteraient sur "les revenus, les salaires, en particulier en fin de carrière, les conditions de travail, la pénibilité, le régime additionnel, [et] aussi l’aménagement des fins de carrière des salariés. Tous ces sujets sont du ressort de la négociation dans l’entreprise, parce que les entreprises sont différentes et que les régimes spéciaux ne sont pas les mêmes."
Le 13 novembre, François Fillon avait annoncé, au journal télévisé de TF1, qu’il avait demandé à Xavier Bertrand de recevoir, après la CGT, chacune des organisations syndicales. Objectif : "recueillir leurs propositions et voir comment on peut, dans les meilleurs délais, faire cesser cette grève et rentrer dans ce cycle de négociations dans les entreprises que le Gouvernement appelle de ses vœux".

Xavier BERTRAND a ainsi reçu, les 13 et 14 novembre, l’ensemble des représentants syndicaux, en présence des entreprises et des représentants de l’Etat. Un accord a été trouvé.

Mais les syndicats des cheminots exigent une nouvelle réunion tripartite pour préciser le cadre des négociations, le calendrier, le contenu.... le beurre et l'argent du beurre, si possible la crémière par-dessus le marché. Le Ministre du travail leur a poliment répondu qu'il fallait arrêter la grève pour ouvrir les négociations qu'il continue à mener d'ailleurs avec les non-grévistes... Dialogue de sourds diront certains. Le problème c'est que la surdité passagère des leaders syndicaux leur est imposée par une base jusqu'au boutiste. Opération délicate pour eux, donc. Mais il fallait expliquer avant au lieu de faire croire qu'on négocierait globalement, n'est-ce pas M. THIBAULT...

En attendant, c'est la galère pour tous ceux qui bossent et qui en ont pour 40 annuités, eux. Avec une retraite calculée sur les 20 meilleures années et pas sur les 6 derniers mois, eux.

Je devais prendre le train samedi pour aller fêter l'anniversaire de mon fils et de mes petits enfants parisiens -Grenelle oblige- eh bien j'irai comme d'hab' en voiture ! Tant pis pour la planète.

                                                    

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)