ARCHIBALD A LA HUNE
LE POISON DU DOUTE

FUNESTE FUKUSHIMA

 

  Fukushima


Il ne pouvait pas arriver pire que ce drame nucléaire aux Japonais qui doivent par ailleurs faire face à une catastrophe aux conséquences matérielles et humaines indescriptibles. Fukushima est un coup dur, et d’abord pour eux. Et c’est à eux que nous devons penser en premier.

L’évolution de la crise nucléaire de la centrale pour laquelle le pire scénario n’est plus exclu pose avec plus d’acuité qu’hier le problème de l’énergie nucléaire. Désormais, nous sommes tous des Japonais. Fukushima, c’est inacceptable. Et c’est à partir de ce constat que nous devons réfléchir désormais : car le Japon, c’est nous. C’est un pays sérieux qui avait pris toutes les précautions pour limiter la « prise de risque ». On est loin des négligences de Tchernobyl. Et pourtant …

Le nucléaire civil ne sera plus abordé de la même façon par les gouvernants des pays qui veulent en être équipés et pourraient renoncer, et il y a tout lieu de penser que ce marché que la hausse du prix du pétrole devait faire rebondir va maintenant stagner. On ne pouvait pas empêcher déjà la peur que l’énergie atomique inspire. Avec l’accident, l’idée que le risque zéro n’existait pas va peser plus lourd dans la balance entre les avantages d’une énergie abondante et bon marché et ses inconvénients devenus inacceptables. C’est un coup dur pour la filière électronucléaire française.

Bien qu’il n’y ait aucune mesure entre la production des énergies propres et celle d’un réacteur nucléaire, on verra que faute d’alternative, de nombreux pays n’auront pas d’autre solution que d’augmenter la consommation des carburants fossiles avec l’ascension des cours qui en résultera.

Fukushima est aussi un coup dur pour notre production nationale. Il suffit de voir la réaction des allemandes aux élections d’hier pour comprendre que les difficultés sont devant nous. Les audits, les contrôles, les fermetures anticipées d’unités ne suffiront pas à calmer les inquiétudes, que les écologistes se chargent d’amplifier souvent sans vraie raison, surtout si la situation continue de s’aggraver au Japon au point de faire monter la radioactivité de l’atmosphère jusque chez nous. Il n’y aura plus alors à agiter des épouvantails.

La principale difficulté, c’est que pour le moment, il n’y a pas d’alternative au nucléaire civil. Et pourtant, la France, dont la production d’électricité en provient pour les 4/5èmes va bien être obligée de réévaluer ses sources d’énergie. Même si on prévoit les pires scénarios, la réalité vient de nous montrer qu’elle peut toujours dépasser la fiction. On n’effacera pas des mémoires avant longtemps l’accident qui vient de se produire. Il faut donc faire avec. Mais comme il n’est pas possible de couvrir l’Europe de panneaux photovoltaïques pour alimenter la France seulement énergie, nous sommes dans une impasse. Et pendant que le peuple continuera, au gré des élections, à balancer entre le plaisir de consommer et la peur du cataclysme environnemental, le pétrole va continuer à couler à flots, et c’est un autre coup dur pour notre porte-monnaie et pour la planète.

 

 

Commentaires

arsouille

"C’est un pays sérieux qui avait pris toutes les précautions pour limiter la « prise de risque ». On est loin des négligences de Tchernobyl"
Ce n'est pas en écrivant des sornettes pareilles que tu vas me donner confiance ! Construire 5 réacteurs dans une zone à haut risque sismique, ne même pas prévoir de pompes à moteur thermique ou de groupe électrogène pour alimenter les piscines, c'est une preuve de grande responsabilité !
C'est presque aussi sérieux que l'agrément des médicaments en France !
De la transparence dans les contrôles de nos centrales rendra peut-être un peu de confiance.
A force de mentir on n'est plus crédible et on perd toute confiance.
C'est valable pour les médicaments, les centrales nucléaires et bien d'autres sujets.

Daniel

Arrête d'avoir des avis sur tout, même quand tu es incompétent. Je maintiens que le japon est un pays sérieux et très avancé technologiquement, qui ne peut pas être soupçonné de négligences compte tenu de sa situation géographique. mais là n'est pas l'essentiel de mon propos, ce que tu n'as malheureusement pas discerné.

Daniel

arsouille

C'est sûr, je suis un con et toi tu détiens la vérité !
Comme je suis un crétin, je n'ai rien compris !
C'est peut-être que tu n'es pas un bon pédagogue malgré ton long passé dans le mamouth !
C'est sûr, il n'y a pas de négligences ! Il n'y a pas une centrale en train de péter !
Il n'y a pas eu de dégâts faits par le séisme !
Il n'y a pas eu de communication des désordres entre les réacteurs !
Il n'y a pas un défaut d'alimentation en eau des piscines !
Si effectivement, tu considères qu'il n'y a pas eu de négligences, je rejoins tout de suite les écolos et je demande l'arrêt des centrales françaises si les normes de sécurité ne sont pas plus élevées.
Je n'y connais rien, c'est certain et toi pas plus ! Mais mon père qui était ingénieur principal en très grosses chaudières telles que centrales EDF, très grosses usines, usines à ordures et était favorable aux centrales nucléaires mais très inquiet sur les conditions de maintenance par des entreprises privées avec sous-traitance en cascade et craignait les attentats.
Je vois que tu as un avis sur tout (ce que tu me reproches) et qu'il n'est pas discutable.
Tu es un autocrate certain de détenir la vérité comme bien des dirigeants de l'UMP (comme dans les autres partis aussi).
Tu ne vois même pas que ça grogne dans les rangs.
Fillon commence a s'exprimer, qu'il continue !
Passe une bonne soirée et tâche de ne pas attraper froid en te regardant le nombril.

Bonjour à paulette.

PS : n'oublie pas que ce sont de dégénérés comme moi qui votent.

Sans rancune.

Daniel

Hors sujet ! Sans commentaire.
Daniel

ARSOUILLE1

C'est effectivement en partie hors sujet et je suis excessif. Je te prie de m'en excuser. J'ai eu des soucis aujourd'hui et tu en as fait les frais.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)