LA CHRONIQUE D’ARCHIBALD
JOYEUSES FETES

FIASCO ou COCORICO..PENHAGUE

     Copenhague

Copehague 1 Sarko   Copenhague 2 Sarko Ce n’est pas le fiasco, mais il n’y a pas de quoi faire cocorico non plus. L’accord conclu à Copenhague, c’est mieux que rien, mieux que pas d’accord du tout. Mais on est cependant loin du compte. En matière de réchauffement climatique, la référence aux 2 degrés n’est qu’un point de repère sans grande valeur et aucune mesure contraignante ni les moyens pour les imposer n’ont pu être décidés. La Chine a démontré qu’elle était une puissance qui pouvait imposer sa façon de voir, à savoir qu’on ne verrait rien chez elle. Et Barak Obama lui-même, bien que plein de bonne volonté, était venu les mains ligotées puisqu’il ne peut rien décider en la matière sans un accord du Congrès, qu’il n’a pas.

Néanmoins, le tableau n’est pas complètement noir. L’Afrique va récolter 30 milliards dans les trois prochaines années pour faire face à ses problèmes de développement. L’action de l’Europe, le rôle de pays émergents comme le Brésil, l’esprit coopératif de l’Inde sont autant de facteurs positifs. On retiendra surtout que grâce à et accord, le nombre de pays concernés s’élargit considérablement par rapport à Kyoto, et par-dessus tout, il engage les deux grands pays d’orient que sont l’Inde et la Chine dans la lutte contre le rejet des gaz à effet de serre. Imaginons un seul instant qu’ils soient, avec les Etats-Unis, restés en dehors sans aucune contrainte…

Il reste qu’on retiendra de Copenhague une vaste foire à la manif’, de folklore écolo, de volonté de tous les activistes maniaco-dépressifs de la planète et ayatollas verdoyants de peser sur les débats par tous les moyens. Comme si on pouvait, avec une banderole, influencer le premier ministre chinois !  Incorrigibles ! Mais au moins ils pourront dire : « A Copenhague, j’y étais et il ne s’est pas décidé grand’chose ! ». Et le peu qui s’est décidé, on le doit à des chefs d’Etat comme Lula ou Sarkozy et à l’attitude unanime de l’Europe qui aura beaucoup contribué à faire que ce sommet réussisse ou ne sombre pas. Enfin, puisque la Chine ne veut pas vraiment entendre raison, nous aurons moins de scrupules à instaurer une taxe carbone à l’entrée de ses produits sur notre territoire.

 

Commentaires

Chris

Bonjour Daniel ,
ton blog m'aide à éclaicir mes idées et je t' en remercie .

j'ai essayé de comprendre ce qu'était le réchauffement climatique et j'ai fais une synthèse la plus courte possible de ce que j'ai pu trouver comme article sur le net . Il est important d'essayer de comprendre pourquoi il y a urgence en la matière .

" Le réchauffement climatique, continuent d'augmenter de manière dramatique de 3,5% par an, à cause de l'essor de pays émergents comme la Chine et l'Inde et des USA en particulier.
Ainsi, les émissions de CO2 annuelles de la Chine sont de 7 milliards de tonnes par an , 6,9 milliards de tonnes pour les Etats-Unis. Celles du Burundi atteignent à peine 200.000 tonnes .

L’effet de serre est principalement lié à la concentration de CO2.
Selon différents scénarios, la température au cours du 21ème siècle s’élèvera de 1,8 à 5,4°C
C’est l’homme qui est responsable de cette augmentation, essentiellement par la combustion des énergies fossiles : charbon, pétrole, gaz, qui produit un déstockage massif du gaz carbonique emmagasiné par la nature il y a des millions d’années.
Le volume de fonte des glaciers de l'Himalaya et de la calotte glacière du Groenland a plus que doublée ces dernières années, notamment à cause de l'augmentation des émissions de gaz à effet de serre issues de centrales à charbon ( chinoises ? )
De plus ces émissions rendent la glace plus grise et affaiblissent son potentiel de réflexion des rayons du soleil, lesquels sont par conséquent davantage absorbés et favorisent également la fonte .
Une hausse de 3 degrées et l'Amazonie se transforme en savane avec la destruction massive de la forêt qui absorbe le CO2 , d’ou encore plus de CO2 dans l’air et dans le même temps fonte de l’Artique (pôle Nord ) et du permafrost ( c’est le sous sol gelé en permanance ).
Etant donné qu’il y a 1500 milliards de tonnes de carbone dans le permafrost et beaucoup de méthane ( 2 fois plus dangereux que le CO2 ) d’ou une nouvelle accélération de l’augmentation de CO2 dans l’air , d'ou augmentation de la température , d’ou accélération de changements climatiques importants . "
Et je ne parle pas du niveau de montée de la mer dont on a du mal à préciser le niveau de montée ( entre 50 cm et 7 mètres )
Le principe de précaution semble indispensable à appliquer même si on ne maîtrise pas toutes les données et que différents scénarios climatiques soient possibles .

christian

juste vite fait en passant :
il manque à ce blog le lien " derniers commentaires "
bonne journée !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)