REDUIRE LES DEFICITS
UNE SEMAINE …COMME LES AUTRES

TOURS, CONTOURS ET TOURS DE C…

 

Il y a des soirs comme celui-ci, de temps en temps, au cours desquels Archibald a envie de tremper sa plume dans le vitriol. Sûrement la saturation de conneries entendues sur France Info et autres radios qui nous en abreuvent au lieu de nous divertir, ou le contraire, nous servent des conneries croyant nous divertir. Au secours nous sommes (de) concernés !

Con-certation. Comme il est difficile de terminer la semaine sans égratigner le PS, la position exprimée par La Martine-de-Lille (comme le  Rouget), après six heures de réunions en conclave sur les retraites, est à afficher au Guiness des records de la manipulation minable : « on a un projet mais on ne le dira pas pour que le gouvernement ne nous pique pas deux ou trois idées ». C’est la « con-certation » façon gauche responsable. Il faut dire que dans ce domaine elle ne brille pas particulièrement. Mais on se demande quand même si elle n’avait pas abusé de son bourgogne préféré pendant la réunion, tant la réponse est pitoyable. Cela ne l’empêchera pas de continuer à donner des leçons de démocratie.

Con-sternant. La rougeole revient en force et il est recommandé de vacciner les enfants, parce que, contrairement à la croyance, ce n’est pas une maladie bénigne. Alors que penser de la réaction de cette femme, complaisamment relayée sur les antennes : « je ne vaccinerai pas mon enfant, vous comprenez, il y a déjà le vaccin contre l’hépatite B qui donne la sclérose en plaques… » Et voilà comment sur une affirmation totalement fausse prise probablement sur internet, on en arrive à de tels comportements stupides. Oui, vraiment, c’est con-sternant. Je souhaite à cette dame que son fils ne meure pas de la rougeole.

InCon-séquence. On n’entend que plaintes et manifestations des victimes de la tempête qui se révoltent contre le tracé des contours des zones noires. Mais combien sont-ils ceux à qui on tend généreusement le micro ou qui posent ostensiblement devant les caméras ? Je lisais l’autre jour dans le journal que près de 1000 sinistrés de la Faute avaient pris la décision d’accepter la proposition de rachat de leur bien par l’état au prix du marché, ce qui est à la fois correct et solidaire. Et sage de leur part : « mieux vaut emporter ses souvenirs dans une autre maison que dans un cercueil » disait l’un d’eux. Mais que penser de ces acharnés qui ne veulent rien entendre ?  Déjà qu’il y en a eu plus de 50 à payer de leur vie la « connerie » de bâtir à 2,50 m sous le niveau de la mer une maison sans étage. Si encore ils étaient spoliés, mais après tout, c’est nous qui allons payer pour qu’ils soient indemnisés : cela mériterait un peu de retenue et de décence. Mais c’est vrai, ils ont reçu le soutien de Ségolène qui n’en est pas à une inconséquence près.

Con-torsion. Le gouvernement a décidé de faire voter une loi contre le port du voile intégral. Il ne s’agit pas de stigmatiser les musulmans, comme cherchent à le faire croire les intégristes visés et quelques esprits compliqués en délicatesse avec la laïcité version « petit père Combe ». Ce n’est pas une obligation religieuse : ce n’est donc qu’une coutume et il se trouve qu’elle n’est pas acceptable en France. En plus elle est le symbole d’une soumission qui attente à la dignité de la femme. L’interdire, c’est le service que nous devons rendre à tous les musulmans qui ont une pratique religieuse compatible avec nos idéaux républicains. Mais évitons surtout les contorsions de ces politiciens et baveux des médias qui voudraient n’y voir qu’une manœuvre du pouvoir et en se retranchant derrière des arguties de droit et de liberté, masquer la confusion de leur esprit.

 

                                                                                              Archibald

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)