LE CARNET DE CAMPAGNE DE SERAPHIN
POURQUOI JE VOTERAI SARKOZY…

TONIC COPE

 J -3

Il fallait bien un feu d’artifice pour terminer la campagne du 1er tour dans le Maine-et-Loire. Il nous a été livré par Jean-François COPE, le Secrétaire Général de l’UMP, invité mercredi soir de Marc LAFFINEUR, le maire d’Avrillé et Ministre des Anciens Combattants. Il y avait bien 600 personnes pour l’accueillir dans la salle Lino Ventura. Tous les parlementaires de la Majorité Présidentielle du Maine-et-Loire et quelques-uns des départements voisins avaient tenu à être présents.

Après une réunion du comité départemental qu’il a animée pour passer les dernières consignes et échanger avec les cadres de la fédération, il s’est adressé aux adhérents et sympathisants, avec son habituelle « gnac » et le ton chaleureux du patron content de se retrouver au milieu des troupes.

Un discours mobilisateur en trois points développés successivement : l’UMP, un parti solide, la campagne et ses enjeux, le programme de Nicolas Sarkozy.

Pour Jean-François Copé, l’UMP reste une avancée majeure. C’est un parti qui assume sa diversité, son ancrage à droite et au centre avec les « familles » qui la composent, et dont la responsabilité est de préparer l’avenir et la reconquête en assurant le renouvellement des générations. C’est aujourd’hui, le parti des valeurs (famille, travail, emploi, social…), des droits et des devoirs. Face à une adversité qui a& tout tenté pour nous dissuader de nous battre, qui a multiplié les atteintes à la personne du Président, critiqué son bilan, tenté d’occulter son projet, l’UMP a fait preuve de solidité avec un Président lui-même d’une « solidité exceptionnelle », qui a une vision stratégique pour la France et qui est habité par une gravité conférée par une charge exceptionnellement lourde. Pour le Secrétaire Général, Nicolas Sarkozy va l’emporter. De toutes façons, l’UMP restera un pôle solide quoi qu’il arrive. L’UMP est un bien précieux qui continuera de nous réunir.

Il en vient aux enjeux de la campagne. La seule question qui vaille, à la veille du scrutin, face à un choix qui engage le destin de la France pour la décennie à venir, dans un monde qui ne sera plus jamais le même : qui est le plus capable ?

« D’un côté un projet cohérent, de l’autre le championnat du ni oui, ni non ! » Et le bilan est parlant : une crise systémique par an, pour lesquelles Nicolas Sarkozy a démontré sa compétence à les gérer, les multiples réformes qui ont permis à la France de s’en sortir moins mal que les autres pays d’Europe. Dans le même temps les socialistes n’ont rien voté et ont proposé des solutions qui ont partout échoué.

Jean-François Copé ne doute pas que Nicolas Sarkozy sera au second tour. Il dénonce au passage la manipulation de quelques sondages faite pour démobiliser nos électeurs. Le 2ème tour, c’est le vrai match qui commence, un rendez-vous majeur. Nous avons un Président qui est au sommet de sa maturité et de son expérience politique. Il avance avec un projet qui repose sur deux piliers.

Le premier, c’est le changement profond de notre modèle social et économique. La dette n’est plus possible, elle impose la réduction des dépenses publiques. Le moteur de la croissance doit être désormais le travail dont il faut abaisser le coût, et pour cela faciliter l’apprentissage et réorganiser la formation professionnelle.

Le second pilier, c’est celui de l’Etat régalien qui assure la sécurité, la justice, l’éducation, garantit la laïcité, régule l’immigration…

Voilà pourquoi nous sommes ensemble. Et le projet se résume en une phrase : « ensemble pour préparer et protéger l’avenir des enfants de France ».

Voilà qui donne du sens à notre engagement politique. Nous avons en commun l’amour de la France et de nos valeurs. Mais la politique nous donne aussi des moments forts de fraternité  et de combats partagés.

Marseillaise !

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)