VERBATIM
DANS LES DOSSIERS DE TRYPHON

LES INDISCRETS DE SAVINIEN

 

Recharge-pour-carnet-de-notes-pic-brechargepourcarnetdenotesb_1_400x300
 

Justice : voilà un présentateur de la BBC bien expéditif. Sur l’antenne il a appelé à « fusiller » tous les grévistes du service public. Une manière radicale de régler le problème. On n’imagine même pas qu’un présentateur français ait pu avoir la même idée. / - Dans un autre registre, c’est le monde du cinéma, soutenu par les producteurs de vidéos, qui se rebelle en lançant une vaste offensive judiciaire contre le piratage en ligne. Ils vont poursuivre en France et aux Etats-Unis les moteurs de recherche, fournisseurs d’accès et opérateurs de telecoms pour demander le blocage des sites encourageant cette pratique. Hadopi a du bon !

Culture : Stéphane Hessel nous gratifie d’une nouvelle édition augmentée de son « Indignez-vous ! ». Vu l’épaisseur du premier et son contenu creux et partisan, il n’aura pas eu trop de mal. Une édition poivrée, Hessel ! on l’espère. Le vieux a trouvé un filon très lucratif, il n’entend pas le lâcher.  / - Côté Théâtres parisiens, c’est la fronde. La traditionnelle cérémonie des Molières de France 2 n’aura probablement pas lieu. 29 théâtres privés parisiens ont décidé de se retirer : ils ont ras-le-bol du poids des théâtres subventionnés qui raflent toutes les récompenses… et peut-être de la connivence  « culturelle » gaucho-bobo du service public qui joue admirablement dans le registre « passe-moi la rhubarbe, je te passe le séné ». / - Un coup de chapeau à Isabelle Boulay pour son magnifique dernier disque. Que voulez-vous, j’en pince pour la belle rousse du Québec qui nous régale de ses chansons subtiles et de ses orchestrations élégantes.

Enquéquète story : Le feuilleton continue. On n’apprend que DSK ne cautionne pas le livre de son biographe et « réserve ses explications à la justice ». En attendant celui-ci espère bien faire son beurre avec « l’affaire ». Le graveleux se vend bien. Pour le Carlton, où il admet avoir participé à du « libertinage », il devra attendre janvier pour être entendu par la justice. Mais on en apprend tous les jours : même le bois de Boulogne… C’est Favilla dans les Echos qui nous livrent une version inénarrable : si complot il y a, il faut chercher à qui profite le crime. On pense tout de suite à Sarkozy. Mais, ce pourrait bien être aussi Hollande  qui aurait oudi le piège, lequel pourrait bien avoir été manipulé par Aubry, qui ne digère pas sa défaite, et qui hériterait en dernier ressort de la place enviée… Puisque complots il y a….

Western marseillais : la poudre n’en finit pas de parler dans la capitale du pastis. Et ça ne rigole pas : le moindre braquage se fait à la kalachnikov. De quoi inquiéter le quidam lambda qui vaque à ses occupations. Une « Kalach » se négocie à 1500€, autant dire une poignée de cacahouètes pour n’importe quel petit trafiquant. Le problème c’est que c’est une arme de guerre puissante, redoutable entre les mains de gens totalement irresponsables et inconscients.

Poison autorisé : c’est navrant et surprenant, mais c’est la réalité : les planteurs de bananes antillais ont obtenu des dérogations pour continuer à utiliser le « chlordécone », un insecticide puissant, alors que le poison est déjà présent dans l’eau des sources, les crustacés, la viande des animaux et même chez les hommes. On ferait mieux de s’attaquer à la dépollution des sols contaminés par ce produit toxique.

Esthétique dure-dure : Un pseudo-chirurgien en esthétique américain promettait des fesses en béton et des seins fermes. Son procédé était incontournable : il injectait un mélange de colle et de ciment. Inutile de raconter la suite : bonjour les dégâts !

 

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)