LA GUERRE DES CENTRES
C'EST L'ETE !

CHAT ECHAUDE…

 

 

Primaire-ps 
L’affaire
DSK, quel qu’en soit le résultat aura eu le mérite de nous ouvrir les yeux sur la réalité du personnage, son addiction aux femmes, sa moralité, son fric, son mode de vie. A chacun d’en tirer les conséquences pour le cas où. Je suis d’ailleurs stupéfait que 42% des Français lui accordent encore un « avenir » politique, peut-être ceux qui croient à la thèse d’un « complot ». Mais beaucoup de journalistes « savaient ». Comme chacun sait, « on ne nous dit pas tout ». Comme pour la fille adultérine de Mitterrand, quoi, il y a des silences par respect de la vie privée qui dépassent les limites de l’entendement. Il est bien évident que ce que nous venons d’apprendre sur l’ancien chouchou des médias change radicalement le jugement que je portais sur lui et surtout obère totalement la possibilité de lui accorder mon suffrage (qu’il n’aurait de toute façon pu obtenir que dans des conditions de choix très exceptionnelles).

Il n’empêche, quand il s’agit d’occuper un poste aussi important que Président de la République, il y a des caractéristiques personnelles qui devraient être un devoir pour les journalistes de faire connaître quand ils en sont informés. Ainsi, il serait peut-être utile que l’on sache vraiment si Martine Aubry a un problème avec l’alcool comme certaines rumeurs en font état régulièrement. De François Hollande, bien qu’il soit « normal » selon lui, on aimerait bien être sûr de ne pas avoir affaire à un menteur, comme le laisse supposer son ancien directeur de cabinet dans l’affaire Banon. Quant à Ségolène Royal, on sait depuis la  dernière campagne présidentielle qu’elle est « habitée », c’est-à-dire qu’elle souffre d’une névrose obsessionnelle élyséenne et qu’elle est prête à tout pour gagner sa place dans la course finale. Dire qu’elle aurait dû être la patronne du PS si les autres n’avaient pas triché plus qu’elle…

Les autres candidats étant des outsiders, le service de renseignement à leur sujet n’a pas autant d’importance : Valls, Montebourg, Hamon peut-être, Baylet, concourent pour manifester l’existence d’un courant. Leur utilité n’en est pas pour autant moindre parce qu’ils mettent un peu de sel dans les contradictions qu’ils étalent à propos de sujets comme celui du financement des retraites ou sur la dette de la France.

Résumons : après l’élimination du forniqueur compulsif pour s’être pris les pieds dans son slip, on aimerait savoir si la tsarine de Lille est portée sur le gobelet ou la choppe et si on doit mettre un éthylotest pour entrer dans le palais présidentiel ; autre question : faut-il prévoir un exorciste pour le cas où Ségolène parviendrait à ses fins ? Enfin, si c’est le père François, est-il nécessaire d’installer un détecteur de mensonges dans le hall de l’Elysée…. Comme tous ces gens sont parfaitement unis, comme on sait, il n’est pas interdit à chacun de dénoncer la tare de l’autre pour lui ravir quelques voix.

 

Commentaires

alcootest

Très bon texte. A chaque fois que je visite votre site web, j’ai hâte d’en découvrir plus. Je vais vite faire découvrir ce blog avec mes amis.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)