IL FAUT TRA-VA-ILLER !
LES REFLEXIONS D'ARCHIBALD

UN BOUT DE PRINTEMPS EN HIVER.

  Cac 40 01 10 semaine Le CAC 40

 

L'Europe retrouve la confiance des marchés. L'Etat portugais parvient à séduire les investisseurs,  les banques reprennent des couleurs, le CAC 40, en hausse de 2,15 %, est au plus haut depuis deux mois et l'euro repart en à la hausse à 1,3083 dollar. Avec raison, au bout d'un an de crise, les marchés ont enfin compris et admis que l'Europe avance. La découverte des déficits grecs, avait été suivie d’un temps de réaction trop lent, mais même si le  cheminement est laborieux, des solutions de compromis finissent toujours par s’imposer.

Et la crise la fait avancer plus vite : non seulement le Portugal a trouvé à placer sa dette, mais le taux obtenu montre qu’il séduit les marchés. La Commission propose un nouveau « paquet » de gouvernance de la zone, le Japon, après la Chine, est venu acheter des obligations européennes et, mieux, le fonds de secours doublerait !

Les Européens sont décidés à mettre un terme au plus tôt à la crise de leur dette souveraine. Les prochaines réunions des ministres des Finances et de l'Eurogroupe pourraient accroître considérablement les moyens et la flexibilité du Fonds européen de stabilité financière. Le ministre belge des Finances s'est prononcé hier soir en faveur d'un doublement des capacités d'aide mises à disposition de la zone euro, à 1.500 milliards d'euros. De leur côté, La France et l’Allemagne ont simplement évoqué cette possibilité si elle s'avérait « nécessaire ». L'Europe entend, c’est clair, contre-attaquer sur tous les fronts où elle est menacée.

L’Europe est un Objet Politique Non Identifié. Ce que testaient les marchés dès le début de la crise grecque est la solidarité des Etats membres de cet OPNI entre eux. Eh bien, les décisions ont été prises et avec elles, la preuve a été fournie que l'euro n'est pas seulement une monnaie, l'euro est un objet politique que ses fondateurs défendront. Les marchés semblent donc s'être convaincus que la volonté politique est là. Espérons qu’ils en resteront là et de fait, ils commencent à prendre au sérieux les intentions des Européens. L'euro s'est envolé au-dessus de 1,33 dollar après que Jean-Claude Trichet a fait part de ses craintes relatives à l'évolution de l'inflation dans les mois à venir. Les opérateurs en ont déduit que des hausses des taux allaient intervenir plus tôt que prévu. Le CAC 40 a tutoyé les 4.000 points d'indice.…

Mais attention, l’hiver n’est pas fini. Et il reste tant à faire pour que le marché unique soit relancé, que soit mis fin au dumping fiscal et social, que soit lancé des eurobonds pour financer des dépenses d'accélération de la productivité des Etats membres, à commencer par ceux du Sud… Oui, l’Europe est encore trop souvent un « processus » plus qu’un aboutissement et la « sauver » ne la construit que partiellement.


Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)