UN PROJET JUSTE…HYPOCRITE
ARCHIBALD MET LES PIEDS DANS LE PLAT

UNE CHUTE QUI TOMBE A PIC !

                                  Euro

La monnaie unique européenne continue de se déprécier, et si cette chute peut paraître vertigineuse par sa rapidité, elle tombe à pic, surtout parce qu’elle est bienvenue. Aujourd’hui, elle a subi une nouvelle chute, tombant à un plus bas en-dessous de 1,22 dollar. Rien ne semble rassurer les investisseurs, ni les perspectives économiques de l'Europe, ni les projets des Européens pour réformer leur gouvernance économique. Et le dernier coup de théâtre orchestré par la chancelière allemande d’empêcher la spéculation sur le marché à terme n’y a rien fait. Pourtant, si la faiblesse de l'euro est le symptôme d'une perte de crédibilité de l'économie européenne, elle est en train, paradoxalement, de constituer une excellente nouvelle pour les Européens.

 

A l'heure où ceux-ci ne peuvent espérer fonder leur reprise sur la consommation intérieure, par épuisement des fonds publics disponibles, et où la défiance des marchés exerce une pression si forte qu’elle rend inévitables des politiques de rigueur, la chute de l'euro redonne aux exportateurs européens de la compétitivité, au moment même où la demande est en plein boom dans les pays émergents.

 

Dans la plupart des pays européens, les exportations ont ainsi connu une forte hausse au premier trimestre. A défaut d'une reprise interne, l'Europe est en train de s'arrimer à la dynamique du monde. Et c’est une bonne nouvelle ! Car en plus, on revient à une parité plus acceptable avec le « roi » dollar.

 

En France, le ralentissement des destructions d'emplois s'est poursuivi au premier trimestre. Mais il faut rester prudent en raison de la faible progression du PIB. Si ce n'est pas encore une vraie bonne nouvelle, c'est en tout cas un bon signe. Le ralentissement de la dégradation de l'emploi salarié constaté à la fin de 2009 s'est poursuivi, selon l'estimation provisoire publiée hier par l'Insee mais la situation est sans comparaison avec le premier trimestre de 2009, où quelque 158.300 emplois avaient été détruits. L'espoir d'un prochain atterrissage est alimenté par d'autres indicateurs. L'Association pour l'emploi des cadres (Apec) a annoncé la confirmation de l'amélioration du marché des offres d'emplois cadres. En outre, l'intérim continue de progresser. Cette tendance se poursuit, selon les chiffres publiés lundi par Pôle emploi, qui évalue à 3,7 % la progression de l'emploi intérimaire en mars.

 

C’est dans ce contexte que Jean-Marc Ayrault, non sans malice, lance son appel à une relance concertée de la France et de l’Allemagne pour soutenir la reprise économique et compenser les plans d’austérité. Voilà une vraie bonne idée. Encore faut-il en trouver les thèmes et les supports. Au moins un tel projet aurait-il vocation à nous sortir de la morosité engendrée par la spéculation et l’étalage des déboires financiers de nos voisins européens.

Encore, faudrait-il évoquer la présentation négative de la baisse de l’euro dont tous les médias nous abreuvent, alors qu’en l’absence de nouvelles qui le justifient, c’est plutôt une bénédiction.

 

Je trinque à l’euro à 1,15 dollar !

 

 

Commentaires

arsouille

L'euro faible c'est bien pour les exportations mais coûte cher pour les importations (carburants, matières premières..).
Dans quel état est notre balance commerciale ? Va-t-elle s'améliorer ?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)