LES METALLOS ALLEMANDS MONTRENT L’EXEMPLE
LE PAVE DANS LA MARE AU CRAPAUD

EQUILIBRES


 

La nomination de Didier Migaud à la tête de la Cour des Comptes n’est pas une surprise. Elle montre la volonté du Président de la République de continuer sa politique d’équilibre politique entre la Majorité et l’opposition dans les institutions de contrôle de la République. La compétence du Président de la Commission des Finances de l’Assemblée Nationale est reconnue et il n’est pas réputé faire allégeance.

De la même façon, la nomination de Michel Charasse au Conseil Constitutionnel contribue à maintenir un peu de pluralisme dans un organisme qui devenait monocolore avec le temps. Même s’il est atypique, c’est un homme de gauche qui a sa place au sein de cette haute institution. On pourra regretter que parmi les trois nominations il n’ait pas été fait de place à au moins une femme. On se consolera en constatant que Jacques Barrot et Hubert Haenel ont l’expérience qui convient au poste qui leur est confié.

A droite comme à gauche, on trouvera toujours des personnes que les choix du président agacent. A droite parce qu’on y vit mal cette ouverture à gauche qui n’est en fait qu’une ouverture d’esprit, à gauche parce que certains préféreraient un clivage plus net par esprit partisan. Et si ces choix n’étaient guidés que par l’intérêt général et le souci d’un contrôle effectif et partagé du fonctionnement de notre République ?

La gauche peut toujours critiquer, mais on est en droit de se demander si elle aurait eu le courage d’en faire autant si elle était au pouvoir. Je crains que non. Cela ne l’empêche pas de profiter des aubaines qui lui sont offertes et il est remarquable que Didier Migaud ait été aussitôt remplacé à la présidence de la commission des finances par Jerôme Cahuzac, bras droit de Jean-Marc Ayrault.

Aura-t-on pour autant un peu moins de procès d’intentions sur le contenu des réformes à l’avenir ? Rien n’est moins sûr, tant il vrai que « ce que je tiens est désormais à moi, et le reste… peut le devenir ».

 



Commentaires

rine

bravo papi bien expliqué :)

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)