LAISSEZ-MOI VOUS DIRE ! …
Petit journal des régionales en Pays de la Loire (et ailleurs)

DANS LA LORGNETTE D’ARCHIBALD

 Longue vue

MAIS OU SONT LES VALEURS ?   La gauche nous bassine avec ses valeurs. Elle n’a que le mot «juste» à la bouche, mais quel spectacle ses élus donnent-ils ? Quand la gauche fait un recours (pour rien) contre une circulaire ministérielle qui limite la publicité sur les chaînes publiques, elle se retrouve du côté des puissances d’argent. Quand ses élus acceptent les demandes communautaires à caractère religieux comme des horaires spéciaux dans les piscines, ou annoncent qu’ils ne voteront pas une loi d’interdiction du voile intégral, quelle idée de la République et de la laïcité défendent-ils ?  Pire, que penser quand ils se pavanent dans des voitures de fonction haut de gamme, se paient des voyages touristiques lointains dans le cadre de leur mandat, et se gobergent en réceptions fastueuses…. Les exemples ne manquent pas. Vraiment, ils n’ont pas de leçons à donner et surtout, nos régions méritent mieux !

 

RETRAITES. Le sondage publié aujourd’hui par Ouest-France est édifiant. Quand les choses se précisent, il n’y a plus personne. Remarquez, demandez à quelqu’un s’il est d’accord pour travailler plus longtemps, payer des cotisations plus élevées et recevoir une pension plus faible : il vous dira sûrement qu’il n’est pas d’accord. Il faudrait peut-être commencer par dire qu’il manque 25 milliards d’euros tout de suite et que si on ne change rien, tout le système s’écroulera.

 

MENOTTES. Choquant effectivement que l’on mettre des menottes aux petites menottes de nos adolescentes ; à condition que les choses soient conformes à la présentation qui en est faite. On sait bien que pour tous les parents, nos enfants sont des anges. Mais dans le monde actuel, il est des faits surprenants. Notamment, des ado de 15-16 ans taillés comme des adultes et armés comme des croiseurs. Comment la police peut-elle faire le détail.  J’arrête là la plaidoirie. Simplement, dans ces domaines-là, dès qu’on touche à l’émotion, je suis méfiant.

 

FABIUS. Le chantre de la gauche (en poil de chameau) n’est jamais avare (pas d’allusion raciste, merci) d’hyperboles pour noircir le tableau. « Il y a un coup de massue (social et fiscal) gouvernemental qui se prépare après les élections » a-t-il affirmé. Créer des peurs pour faire voter, c’est pas très classe comme argument. Et d’annoncer, comme un gros malin qu’il est : « on va revenir sur le régime actuel des retraites (pas dur), on va supprimer toute une série de règles qui s’appliquent aux fonctionnaires (quelle injustice !) et il va y avoir la nouvelle taxe carbone, encore plus dure que la précédente (gros menteur : elle sera compensée) ». Le débat politique à ce niveau là, on s’en passe. J’ai préféré Hollande face à Bertrand l’autre soir.

 

ROYALE. Sa liste est devenue une pétaudière. A force de racollages divers où PC et modem en mal de sièges se croisent, elle a fini par mécontenter sa base militante socialiste qui hurle à la fois contre le procédé et la méthode. La méthode, c’est respecter le vote de la fédération en prenant les candidats qu’elle a désignés. Le procédé, c’est une liste déposée au dernier moment sans discussion possible. Et la démocratie participative alors ? Bilan, ça grogne dans les chaumières à « la rose ». comme quoi, y’a pas qu’à l’UMP….

 



                                                        Tonnerre de Brest !

Commentaires

loïc

RETRAITES: Pourquoi le gouvernement parle-t-il encore de réformer le régime des retraites ? Y croit-il ? Aime-t-il se faire mal ?
Le régime par répartition est mort depuis 20 ans et ce parce que personne n'a voulu ou pu le réformer.
On ne vit plus aujourd'hui comme il y a 50 ans. On rentre de plus en plus tard dans la vie active, on a, pour beaucoup aujourd'hui, des coupures dans notre vie professionnelle, on vit de plus en plus vieux... On ne peut donc plus garder le système des "30 glorieuses". La seule réponse honnête aujourd'hui serait de dire aux jeunes travailleurs actuels et aux lycées, futurs, salariés de demain : vous allez payer pour vos anciens par solidarité nationale et préservation des acquis, mais préparez-vous une retraite personnelle car le régime est mort. Dans 40 ans, tout sera oublié, c'est juste un mauvais moment à passer... Il faut se rassurer, on a déjà tous entendu parler de "génération sacrifiée".

ARSOUILLE

"MAIS OU SONT LES VALEURS ? La gauche nous bassine avec ses valeurs. Pire, que penser quand ils se pavanent dans des voitures de fonction haut de gamme, se paient des voyages touristiques lointains dans le cadre de leur mandat, et se gobergent en réceptions fastueuses…. Les exemples ne manquent pas. Vraiment, ils n’ont pas de leçons à donner et surtout, nos régions méritent mieux !"
Et le contribuable attend des élus probes quelque soit leur parti. Par exemple, M. BALKANI va-t-il payer les dédommagements à sa ville conformment à une décision de justice ?
Ce n'est pas parce que le voisin est cocu qu'il faut se réjouir de l'être.
Je parle en connaissance de cause !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)