UN GRAND EMPRUNT TRES RAISONNABLE
LA CHRONIQUE D’ARCHIBALD

Y’A UN PROBLEME !

Mosquée de Paris

Oui, y’a un problème. Le débat sur l’identité nationale a au moins le mérite de le faire émerger. Si on voulait savoir ce que pensent les Français, nous voilà renseignés. Si le thème de l’immigration revient de façon récurrente, ce n’est sûrement pas le fait du hasard ni d’une quelconque manipulation politicienne voulue par tel ou tel qui y aurait intérêt. Il ne sert à rien de se voiler la face en adoptant le ton sentencieux comme le fait M. Moscovici. Beaucoup des propos plus ou moins « convenables » qu’on peut lire sur le net, l’interprétation qu’on fait d’une phrase retirée de son contexte prononcée par Nadine Morano, mais que des dizaines de personnes auraient pu prononcer de la même façon, montrent assez bien que notre pays est malade de son immigration.

Ce que j’entends autour de moi est du même tonneau. Et ce n’est pas le fait de gens « extrémistes ». Il y en a même qui votent à gauche ! Le sentiment qui prévaut est que notre identité française est menacée. C’est peut-être stupide, mais c’est comme ça. Les gens voient bien que la loi républicaine ne s’applique pas partout et savent bien que des coutumes incompatibles avec notre code civil sont souvent pratiquées de moins en moins clandestinement. C’est une difficulté de plus pour les Français qui ne conçoivent  l’intégration que comme une assimilation, persuadés qu’ils sont au fond d’eux-mêmes qu’ils sont les héritiers du siècle des lumières et de ses principes universels, voire universalistes. Ils ne peuvent concevoir une France pluriculturelle qu’à travers ce filtre universel symbolisé par les « Droits de l’Homme ».

C’est l’Islam qui est mis en cause la plupart du temps, parce que la partie visible en donne une lecture trop souvent déformée de la réalité vraie. Et le constat est vite fait : si tu t’appelles Garcia ou Pietrangelli, le problème ne se pose pas. Il commence à se poser, notamment à l’embauche, si tu portes un nom maghrébin ou africain. Il va donc falloir déployer beaucoup de pédagogie pour convaincre que les enfants d’immigrés de la troisième génération, non seulement ne sont pas une menace pour notre identité, mais sont Français, comme vous et moi, ont des talents et constituent une vraie richesse qui ne demande qu’à s’exprimer. Et Il va falloir donner beaucoup plus de crédits à Fadéla Amara pour que son plan « Espoir-Banlieues » débouche sur des réalités plus gaies, et des emplois pour les jeunes qui y vivent, sans quoi, aucun progrès d’intégration ne sera possible.

Si au moins le débat lancé par Eric Besson sert à cela, ça ne sera déjà pas si mal.


 

Commentaires

Christian

Fallait-il lançer un débat sur l’identité nationale , je n’en suis pas sûr .
Réveiller le racisme latent de certains français paraît être une grosse maladresse ;
Je ne pense pas que ce thème a été volontairement proposé par Eric Besson pour récupérer les votes du Front National comme le dit Moscovici .
Eric Besson attaqué violemment par la gauche et les médias à cause des renvois de clandestins , a probablement voulu se défendre en proposant ce débat sur l’identité nationale .Il me plaît de penser cela .
Notre identité française c’est la République , ses Lois et la Laicité .
La Laicité ayant séparée le civil du religieux .
Ce dernier point important est particulièrement sensible en ce moment avec le dévelopement de l’Islam dans le pays .Beaucoup français sont musulmans . C’est comme cela . La France est métissée comme beaucoup de pays en Europe .
L’Islam est-il soluble dans la Laicité ? Pourquoi pas ?
De longs débats sont à venir .
.

Alice

Comme vous le dites si bien, beaucoup de Français se posent en effet la question :"l'Islam est-il soluble dans la laïcité ?" . Cela justifie amplement le débat sur l'identité nationale car cela y touche de très près. Il va bien falloir crever l'abscès, car il faut craindre que ceux qui s'expriment disent tout haut ce que la majorité silencieuse pense tout bas.

Alice.

Christian

bonjour Alice , tu utilises le mot " abcés " et là encore c'est une maladresse . De quel abcès parles-tu ? Les sociétés se transforment sans cesse, l'Islam en France n'est pas un abcés , c'est quelque chose de nouveau qu'il faudra intégrer dans notre société laique .Tu voulais plutôt exprimer le fait que cela ne se ferait pas sans débats et sans friction .
Quand à la majorité silencieuse , elle est probablement aussi divisée que les majorités qui s'expriment .
Amicalement

Laurent Houlle

Je ne cesserai jamais de m'étonner de l'aplomb de certains dirigeants de partis politiques qui estiment que ce débat n'a pas lieu d'être. Ces "sommités de la pensée politique" imposent donc les sujets de réflexion à la populasse!... C'est pas du totalitarisme çà?
Le bon peuple n'aurait pas le niveau de ces grands intellectuels-là! Pourtant à lire et entendre leurs galimatias embarrassés nous sommes en droit de douter sérieusement de leurs références historiques, géographiques, religieuses et sociales... Vous savez? Tout ce dont un individu doué de raison a besoin pour parler sereinement de ce qu'est l'identité nationale.
Il ne faut donc pas s'étonner que le peuple s'approprie ce débat. Et s'il le fait parfois avec maladresse c'est sûrement parce que ce sujet le concerne au premier chef et qu'il tient a faire savoir aux donneurs de leçons foireuses que c'est son affaire.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)