JE VOUS L’AVAIS BIEN DIT…
« EN MARCHE… VERS L’IMMOBILISME »

PMA SANS PERE : POUR JEAN LEONETTI, C’EST NON ! IL DIT POURQUOI

Portrait officiel Mr Leonetti2014 (3)

Mardi dernier,  Jean LEONETTI, spécialiste en bioéthique à l’origine des  lois sur la fin de vie, était l’invité  des parlementaires « Les Républicains » de  Maine-et-Loire pour un débat dans le cadre de la  révision prochaine  des  lois  de bioéthique, sur le  thème :  « Début et fin de vie : tout ce qui est  techniquement  possible est-il souhaitable ? »

P1180977 P1180954Devant plus de 250 personnes, Catherine Deroche,  Sénatrice de Maine-et-Loire  a d’abord rappelé que l’année 2018 s’inscrit donc dans le calendrier des lois de 1994, 2004 et 2011, et a vu se tenir les États généraux de la bioéthique pilotés par le CCNE auxquels participent des experts et des citoyens.  Cette révision est donc à l’ordre du jour du Sénat. Elle insiste sur le vaste champ couvert par le domaine de la bioéthique impacté par les progrès scientifiques et techniques,  et que sur de nombreux aspects,  le  débat est  nécessaire en appelant  à ce qu’il soit apaisé et objectif.

Du questionnement démocratique au rôle de la médecine.

Jean Léonetti  a ensuite développé  son propos, partant du questionnement démocratique  propre à P1180968 notre pays, passant en revue tous  les  sujets concernés avec la  précision du cardiologue  toujours en exercice. De la naissance à la mort, il argumente, s’appuyant sur sa  propre expérience, émaillant son propos de nombreuses références à l’histoire de la médecine depuis l’antiquité, rappelant les grands principes qui guident la  science et  particulièrement le rôle  du médecin. Un balancement entre le possible et les  limites imposées par la dignité humaine. Tous les  points sensibles sont évoqués : l’embryon, la PMA, la  GPA, la fin de vie  et les améliorations P1180975qu’il a fallu apporter en 2016 à la loi de 2005. De ce fait il pense que légaliser l’euthanasie n’est pas nécessaire si on applique la  loi en vigueur. Pour les expériences sur l’embryon humain, il rappelle les limites imposées par la loi. Quant à la PMA, il oppose l’éthique de l’autonomie à celle de la vulnérabilité et il se déclare finalement  hostile après  avoir examiné  tous  les  avantages et inconvénients, d’ailleurs relevés dans l’avis du Conseil Consultatif National,  et se réfère au principe de précaution au nom de l’éthique de la dignité. La GPA est évacuée  à cause de  la  marchandisation inévitable du corps humain qu’elle entraîne, une atteinte grave à la dignité humaine. Et il  met en garde : si la PMA est autorisée, au nom du même principe d’égalité, on arrivera à P1180978 légaliser la GPA. Il démonte au passage la rhétorique du « droit à l’enfant ». En conclusion, il souhaite que la médecine de demain soit salvatrice et conquérante,  « Mais rappelons-nous le mythe de Prométhée dont les vautours dévorent le foie pour avoir donné le feu aux hommes. Le châtiment menace le progrès. »  Et il donne  le  dernier mot à Camus : « Un homme, ça s’empêche ! ».

Le débat permet de revenir sur les sujets les  plus importants qui permettent à Jean Léonetti d’apporter des précisions, toujours avec la même  humilité et humanité.


P1180965La  conclusion revient à Stéphane Piednoir,
Sénateur de  Maine-et-Loire et nouveau Président de la fédération « Les Républicains », qui se félicite du succès de la soirée et de la grande qualité du propos de Jean Léonetti et du débat qui a suivi. Il rappelle que l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques (OPCST) du Sénat rendra son rapport le 25 octobre 2018 sur l’évaluation de la loi de bioéthique de 2011.

 

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)