LE GRAND LAURENT EN CAMPAGNE
VOYAGE MEMORIAL

TRISTE SPECTACLE

Clown

 

Il faut souvent de l’abnégation pour aimer la politique.

Et il faut reconnaître que la période  est gratinée. Nous assistons en effet à  un bien triste spectacle qui pourrait s’intituler : « Comment faire  prendre aux Français des vessies pour des lanternes ? ».

Nous  avons assisté à un débat  surréaliste sur la suppression (partielle) de l’ISF dont il restera  un résidu, l’IFI, qui ne rapportera pratiquement rien à l’Etat (850 millions d’€), mais qui s'attaque à la propriété immobilière et oriente de force les économies des Français vers la finance au détriment de l'acquisition d'un logement à transmettre à leurs enfants et petits-enfants. L'Impôt sur la fortune immobilière va punir les petits entrepreneurs qui acquièrent un patrimoine par leur travail et tous les Français dont le logement a pris de la valeur avec la hausse de l'immobilier.

Je suis triste !

Oui, je suis triste de voir deux ministres issus des Républicains faire voter  la hausse de la CSG dont les  retraités seront les principales victimes et la suppression de  la taxe d’habitation pour 80% des foyers qui va priver les  communes de  leurs marges de manœuvre sur une ressource essentielle, reportant inévitablement  l’effort sur les autres taxes et les  20% d’assujettis restants. Et si ça n’était que ça ! En plus d'augmenter la CSG pour toutes les retraites supérieures à 1200 euros, Le budget  s’attaque aussi aux familles avec la suppression de la prestation d'accueil du jeune enfant pour des dizaines de milliers de Français. Le gouvernement refuse de baisser les droits de succession pour les classes moyennes  et se montre incapable de réduire sérieusement la dépense publique. Et on voudrait me faire croire que la droite aurait fait la même chose ?

C'est du sabotage !

Pire, ceux qui ont choisi d’aller soutenir Macron revendiquent toujours leur appartenance au parti qu’ils ont fait battre aux élections législatives. Et il faudrait les garder ? Quelle dose de  masochisme anime donc certains de nos amis… Il  ne s’agit pas d’exclure  des sensibilités, mais des personnes qui ont fait un choix qui ne regarde qu’elles.  Après, c’est le jeu politique : à quoi sert tout le débat  actuel sinon à vouloir affaiblir un peu plus Les Républicains, pour rendre service à monsieur Macron ! C’est là qu’on touche à la manœuvre sordide. Il s’agit d’étouffer la candidature de Laurent Wauquiez en instruisant tous les procès possibles et en reprenant les formules cultes  de  la gauche :  « droitisation », « alliance  avec le FN », « exclusion de Sens Commun »… Si  victoire il y a, il faut que ce soit celle sur une coquille vide.  Parce qu’une droite digne et crédible ferait courir le pire danger au président de la République dont le schéma « ni droite, ni gauche »  s’écroulerait. C'est donc du sabotage  !

Déjà, leur ralliement avant les législatives était méprisable en ce sens qu’il a dérouté nombre de nos électeurs. Les agissements actuels des transfuges confinent désormais à la trahison de leur camp. De fait, ils ne peuvent pas avoir un pied dans chaque camp. Le Parti Les Républicains a des statuts : qu’ils  s’appliquent. Par respect pour les adhérents et les militants !

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)