PAUSE
LE SENAT POUR LES NULS

REVUE DE RENTREE

Rentree_scolaire_

Incorrigible Narcisse.

Il veut refonder l’Europe ! Rien que ça. Pourquoi pas,  après tout ? Mais pour l’annoncer, quelle mise en scène ! Vous n’avez pas pu louper les images. Macron s'est exprimé sur la colline de la Pnyx, avec l'Acropole en toile de fond et le soleil couchant dans le dos. Si vous ne le savez pas, ici, c’est le berceau de la démocratie, là que se situait « l’agora ». Voilà pour les symboles. Théâtralisation de l'évènement comme il l'affectionne, et envolées lyriques pour parler de l'avenir de l'Europe et … de sa « refondation ». Evidemment, il fallait le faire de « Là où tout a commencé ». Souveraineté européenne, réformes institutionnelles, gouvernance et budget de la zone euro : il a esquissé, longuement, très longuement, les axes de réflexion ; il a promis de nous donner tous les détails de la feuille de route après l'élection d'Angela Merkel. Je ne sais pas si vous avez aimé sa prestation, mais ce qui est certain c’est que lui, il s'est beaucoup aimé !

Calmels, Pécresse, même combat.

Elles veulent toutes les deux l’unité de la famille. Elles veulent toutes les deux rester et oeuvrer au rassemblement. Mais l’une a choisi d’agir en soutenant Wauquiez, avec son mouvement « droite lib’ » tout en restant dans la ligne Juppé, l’autre préfère fonder son propre mouvement au sein des Républicains, « Libres »,  pour mieux  marquer sa défiance à l’égard du même Wauquiez.  Le « Rassemblement » est un combat, qui pourrait en douter. Mais pour l’instant, malgré les précautions de langage, c’est l’impression de dispersion qui domine. Et puis, il vaudrait mieux que certains arrêtent de jeter des anathèmes, car ils risquent d’insulter l’avenir. Deux femmes de talent… complémentaires ? On aimerait !

Les constructifs sur le sable normand.

Solère, Riester à Trouville, c’est un gag ! (bon d’accord, c’est du niveau Hanouna). Certains voudraient bien affirmer leur indépendance en fondant un nouveau parti. C’est là que Solère devient franchement lunaire. Croire que Lagarde pourrait abandonner son siège de patron de l’UDI, au profit d’un destin incertain, c’est comme pisser dans un violon pour le faire chanter. D’accord sur pas grand-chose entre eux, déçus de la place illisible qu’ils occupent dans la « macronie », ils avaient surtout le blues. Dur, dur d’exister quand on ne sert à rien. Il n’est donc rien sorti de leur séminaire.

France-Allemagne : le gouffre qui les sépare !

Selon une étude COE-Rexecode, l'écart des prélèvements obligatoires, impôts et taxes, entre la France et l'Allemagne est très élevé : en 2015, ils représentaient 45,9% du PIB en France contre 38,8% en Allemagne. On parle tout de même de 185 milliards d'euros par an !  Et ça ne s’est pas amélioré depuis. Y du « bulot ! » dirait Johnny.

Pitoyable Collomb !

C’est certain, il  ne sait pas où est l’Amérique. Rien à voir avec l’illustre découvreur du même nom.  Devant l’avalanche de critiques qu’a suscité la lenteur de l’acheminement des forces pour sécuriser une île en proie au pillage, Saint-Martin, après le passage d’Irma, alors que c’était hautement prévisible d’après ceux qui connaissent le contexte de l’île, le Ministre de l’Intérieur s’est livré à un exercice d’autojustification qui en dit long sur l’impréparation du gouvernement. Pathétique ! Parler, en haut lieu, on sait faire. On ne sait faire que ça. Et augmenter les impôts !...  Une pensée pour les îliens durement éprouvés.

Marine à la rame.

Rentrée tristounette sous un ciel peu complaisant pour la patronne du Front, à  Brachay, devant un groupe bien maigre d’auditeurs. Discours alambiqué sur la  « refondation » (oui, là aussi)  et sourires crispés avec le trouble-fête Philippot. Même à TF1 : aucune annonce significative qui marquerait la rentrée. Elle est en panne. Le parti souffre d’une guerre interne qui vise évidemment la ligne Philippot  et ceux qui le soutiennent. Le Front  est bel  et bien fracturé.  Cerise sur le gâteau, le bras droit (sur le départ ?) a fondé son parti dans le  parti avec « Les Patriotes ».  Ce qui est interdit par les statuts. Mélenchon a donc le champ libre sur le terrain de  la surenchère extrémiste.

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)