MELUCHE EN EMBUSCADE
BIENVENUE CHEZ LES ZADISTES : « PROBLEMOS ! »

LES « NEWS » DE LA SEMAINE

Archibald en colère

 

Impossible d’y échapper, « news » ça fait plus « geek » que « nouvelles » ! 

Le tournant !

Un peu de « géopolitique ». Voilà qui est des  plus importants : la déclaration de Angela Merkel à Munich, après la visite de Trump : « Nous, les Européens, devons prendre notre sort en main » !  C’est un tournant majeur issu du dernier G7. Les États-Unis ont toujours été les alliés de l'Europe et la question ne se posait même pas. Mais l'Europe doit tourner cette page, nous dit Angela Merkel. Il faut évidemment maintenir l'amitié avec les États-Unis, comme avec la Grande-Bretagne, mais l'Europe doit maintenant compter sur elle-même et se renforcer. Elle compte beaucoup sur le rapprochement avec Emmanuel Macron pour un axe fort entre Berlin et Paris. C'est une conclusion brutale après ce qu’elle a considéré comme le double échec de la rencontre avec Trump, tant sur l'OTAN que sur le climat. Angela Merkel a un plan pour l'Europe : une Europe plus unie, plus forte, plus autonome. Ce sera l'objectif de son prochain mandat, si elle est réélue. Comme elle creuse à nouveau l'écart avec Schulz, entre 12 et 15 points d'écart selon les sondages, apparemment les Allemands en redemande ! Un sacré tournant se  prépare donc pour l’Europe. D’autant plus qu’au Royaume Uni, le travailliste Corbyn remonte lentement mais sûrement dans les sondages. Le parti de Theresa May n'a plus qu'une avance de 6 à 8 points dans les sondages. L’avenir va être passionnant.

La France, en mode  « Macron ».

Les médias ont passé leur temps à alimenter la Macronmania en décortiquant la poignée de main avec Trump pendant des heures, ou en analysant l'effet du charme de Macron sur les autres leaders du G7. Les « yeux bleus » ont-ils changé quoi que ce soit au destin du monde ? Non, à l’évidence.  Il n’a pas convaincu Trump de signer l’accord de Paris, ni de ne pas se désengager de l’OTAN. Je parie qu'on va passer des heures à analyser la poignée de mains ou l'échange de regards entre Macron et Poutine aujourd'hui à Versailles ! Enfin, un changement que personne n’a évoqué,  il est  pourtant majeur : grâce à notre nouveau président, le week-end de l'Ascension a été « tropical » ; avec Hollande c'était la pluie, avec Macron c'est la canicule ! Le nouveau climat politique, c’est peut-être ce qui a conduit la SNCF à changer de politique marketing. Elle a abandonné la marque mythique, un des symboles de la réussite française, "TGV" pour un « InOui » qui fait plus « djeun' » et plus « cool ». Voyages-sncf.com devient « Oui.sncf ». Tout cela vient rejoindre les cars Ouicar, les bus Ouibus et les trains Ouigo. En gros, la SNCF a décidé de décliner le mot « Oui »... C’est donc que  Oui-Oui prend le train ! Comme il faut dire « « oui-oui » à  Macron le 11 juin … Je me demande combien de temps va durer cette hystérie collective.

Projections.

Les sondages se suivent et se ressemblent. Ou plutôt, ils augmentent. Selon un dernier sondage de Légitrack OpinionWay-Orpi, "En marche !" devrait obtenir entre 310 et 330 sièges avec ses 535 circonscriptions. C’est-à-dire largement la majorité absolue. Macron pourrait même ne pas avoir besoin d'allié UDI ou Républicain, ce qui serait plutôt une bonne nouvelle si l’union de la droite  et  du centre devait être dans l’opposition. Cette position sera plus facile à gérer en interne qu’une situation instable qui pousserait les uns ou les autres  à « faire l’appoint », toujours facteur de trahisons et de divisions.  Mais attention, les sondages donnent la tendance nationale. Ensuite ce sont 577 batailles qui peuvent produire leur lot de surprises à la faveur du nombre incroyable de candidats et au second tour de triangulaires ou quadrangulaires … ou pas, si le taux d’abstention est de plus de 40% comme en 2012.

Pétrole pas  cher.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole a décidé de prolonger de neuf mois, jusqu'à fin mars 2018, l'accord de réduction de la production de pétrole entré en vigueur le 1er janvier. C’est la conséquence des incroyables progrès technologiques réalisés par les Américains qui leur permettent de résister avec leur pétrole de schistes. La réaction des marchés ne s'est pas fait attendre, le pétrole a décroché après la confirmation de l'accord, sous le coup de prises de bénéfices après une hausse de 13%. Wall Street a inscrit jeudi sa sixième séance de hausse d'affilée, alors que le marché parisien fait du surplace. Le Nasdaq a inscrit un nouveau record historique à 6205,26 points. Le Brent a lâché 4,70% après la confirmation de l'accord de réduction de production de pétrole.

Ferrand ferré ...

Ou l'histoire de l'arroseur arrosé. Eternel en politique ! Comme le dit Baroin, il va avoir du mal à tenir, d'autant plus que chaque jour apporte son lot de révélations ! Après Bayrou le Garde des Sceaux (sots ?) mis en examen, ça fait tache pour la fameuse loi tarte-à-la-crème sur la  "moralisation"  ...

Le SCO n'a pas eu de  bol !

Le  SCO n'a pas eu la coupe. Dommage, il l'aurait méritée. Bravo à l'équipe, à Stéphane Moulin et aux supporters pour ce "moment" !

 

 

Commentaires

Nano

Mon cher Daniel,
Tu nous dit sans doute avec raison : "Il faut plus que jamais aller voter".
Certes !
Mais comment se mobiliser pour aller voter pour la Droite et le Centre après avoir assisté - ahuri et écœuré - au triste spectacle des débauchages individuels des tristes sires Philippe, Lemaire & Dard Malin !!!! ...
Ces trois idiots utiles du macronisme - se réclamant toujours de la Droite - ne sont peut-être que des éclaireurs ?!? Qui sait ?
Quelle garantie avons nous que Madame FEL ne franchira pas le rubicon en cours de mandant et n'ira pas a la soupe servie par le Macron comme en rêve la frange Juppéiste des LR à l'instar de NKM - piteusement recalée au ministère de La Défense et de Rastignac Bêchu son patron à la Mairie d'Angers qui ne rêve que d'un strapontin ministériel ?
Nous avons déjà vécus par le passé en local ces retournements de vestes quand des transfuges CDS sont allés à la soupe servie par le Roi Jean.
Heureusement qu'avec honneur et respect des électeurs, des élus UDF -canal historique - comme nous ont tenus bon !
Notre électorat est trahi et piétiné en permanence par les ambitions dévorantes de tous ces judas qui sont prêts à se vendre pour un plat de lentilles et à se renier un maroquin ministériel !
Comme moi, tu le sais désormais en vieux politicien chevronné que les promesses n'engagent que ceux qui les reçoivent !
Donc pour se mobiliser et aller voter, il faut avoir confiance et détenir l'intime conviction que l'on ne sera pas trahi une nouvelle fois dans son choix de voter pour une opposante - certes constructive et mesurée - mais très ferme au macronisme et ce pendant toute la durée du mandat ?
Sois assuré de l'indéfectible amitié d'un vieux complice en giscardisme !

Nano

Ferrand ferré

Le premier sinistre Philippe a été très mauvais hier s'agissant du gros poisson Ferrand "ferré" !
Il s'emberlificotait : il comprend l'exaspération des français s'agissant des magouilles et de l'affairisme mais laisse quand même au gouvernement ce grognard du macronisme pris la main dans le sac !
Que de contradictions !!!

Il faut se mobiliser et aller voter !

Certes !

Mais la Droite est en plein désarroi et doute car de potentiels félons infiltrés dans ses lignes - NKM Bechu and Co - ne sont pas clairs du tout et ils sont sur le bord du rubicon pour le franchir comme d'autres - les transfuges Philippe Lemaire & Dard malin - l'ont déjà fait !
Ces débauchages et ralliements ont jeté le trouble dans ses lignes !
Pour aller voter, encore faut il avoir confiance dans la fiabilité des candidats et être persuadés qu'ils respecteront le mandat d'opposant confié !
Rien n'est moins sur !
Quand il a doute, on déboute dit le dicton !

annie RUGUET

Bonsoir Daniel

partageons la même analyse l'on se sent moins seuls

comment s'y prendre pour être écouté, apparemment depuis samedi rien n'a changé

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)