LE MATCH EST DEJA PLIE !
TRISTE RECORD

EXPEDIENTS POUR IMPASSE BUDGETAIRE, GROGNE ET Cie…

La croissance en panne

 

Une nouvelle dure semaine s’annonce pour le gouvernement socialiste. Le passage à droite du Sénat, hier, dimanche, n’en est pas le moindre signe.

Une défaite qui aurait encore été de plus grande ampleur si la loi modifiant le mode d’élection des sénateurs intervenue en 2013 n’avait pas été votée. Celle-ci a augmenté le nombre des sénateurs élus à la proportionnelle,  et augmenté le poids des agglos en multipliant le nombre de leurs grands électeurs. Une magouille qui n’a pourtant pas porté ses fruits puisque c’est une défaite cinglante que la majorité actuelle a dû essuyer. Tout juste aura-t-elle facilité l’élection de deux sénateurs FN, et Mme Le Pen cette ingrate a oublié de dire merci.

Demain, mardi, les pharmacies seront fermées, les médecins iront à la pèche et nombre de professions de santé en feront autant. Votre analyse d’urine devra attendre mercredi. Désolé. La grogne monte dans le pays contre toutes les tentatives maladroites de réformes qu’on voudrait nous imposer sans la moindre concertation avec les intéressés. Bah, les labos et les dentistes gagnent trop d’argent : l’argument est tout trouvé et suffisant, non ?

On apprend aussi que le gouvernement qui cherche à faire des économies  pour équilibrer ses comptes et boucher le trou de la sécu dont les dépenses ont encore dérapé de près de 12 milliards d’euros,  a trouvé comme moyen de taper toujours sur les mêmes. Ainsi, ce sont les familles qui s’y colleront avec un congé parental diminué (la présentation qui est faite pour justifier la réduction du congé pour les femmes est une truanderie) et une prime à la naissance du 2ème enfant divisée par trois, sans compter les aides diminuées aux familles aisées pour la garde d’enfants. Le travail au noir a de beaux jours devant lui. Et puis ce sont les retraités qui vont être encore sollicités par une augmentation de la CSG à 6,6% pour 460 000 d’entre eux.  Comment peut-on imaginer faire des économies en élargissant sans cesse les droits aux soins sans bourse délier ? Ce sont des économies de bouts de chandelles qui sont très loin des sommes qu'il faudrait dégager, des expédients de gouvernement en détresse.

Et après on s’étonnera que la manif’ de dimanche prochain fasse le plein ! Elle pourrait bien servir de support à un mécontentement qui va se généralisant.

Il n’y a qu’un sujet de satisfaction en ce début de semaine : c’est l’arrêt de la grève des pilotes d’Air France. Il faut dire que ceux-là portaient le pompon !  Le modèle même du déni français. C’est tout juste s’ils n’ont pas foutu par terre l’entreprise qui les fait vivre et qui, heureusement, n’est plus nationalisée, sinon c’était encore le contribuable qui aurait dû renflouer. Dans un éclair de lucidité ils ont pris conscience qu’ils sciaient la branche (confortable) sur laquelle ils sont assis. Un trou de 300 millions d’euros quand même et des clients partis voir ailleurs pour un moment. Pauvre France !

Voilà de quoi sourire pour terminer : C’est Moscovici qui  s’engage à ne pas favoriser la France dans l’exercice de son mandat de commissaire européen. Il ne dit pas s’il mangera son chapeau !

En attendant des jours meilleurs, les Français épargnent à tout va, et l’assurance-vie connait un boom depuis que les livrets d’épargne ne rapportent plus rien : plus de 15 milliards d’euros collectés en huit mois. De l’argent thésaurisé qui manque cruellement à notre économie. Que voulez-vous, quand la confiance n’est pas là …

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)