FRANCE : ETAT D’URGENCE
DOUBLE LANGAGE ET MENSONGES

ARCHIBALD NE DECOLERE PAS !

 

Archibald en colère

Titantator : le style de « my Taylor is rich », le patron de Titan, n’y est pas allé avec le dos de la cuiller pour dénoncer la qualité du travail chez Good Year Amiens. De quoi mettre en furie le « redresseur  de production ». Mais enfin, ce n’est pas le patron américain qui a inventé la CGT locale !

Et l’égalité ? : C’est pourtant un mot dont nos gouvernants ont plein la bouche. La suppression du jour de carence pour les fonctionnaires met à mal ce principe ? Eh bien non, Il parait que c’était injuste de l’avoir imposé alors que la carence est de 4 jours pour le privé. Clientélisme de caste, ouais ! Coût 140 millions d’euros. Et en plus, une mesure qui avait fait reculer l’absentéisme à l’Hôpital de 7% !!!

Y’a d’la java : la réforme des rythmes donne lieu à des réunions « rythmées », entre java et rock’n roll. Et le maire de Paris himself s’est fait chahuter par des enseignants-gauchos-attachés-à-leurs-quatre-jours-comme-des-moules-à-leur-bouchot. De quoi le faire renoncer. Marseille et Lyon ont décidé de reporter à 2014. Manque plus que Lille ? Que va faire la muette du sérail ? Sa décision sera décisive. Peillon cherche en vain l’arche de la noée pour empêcher sa réforme de se  noyer, de quoi lui donner le blues. En attendant, ça jase…

Immolation : l’événement est certes dramatique pour le pauvre homme qui s’est brûlé vif. Ce qui me fait bondir, c’est le commentaire de ce gaucho-à-œillères qui réagit dans « On refait le monde » sur RTL en stigmatisant  Sarko et accessoirement Laurent Wauquiez qui a eu l’horreur de parler du « cancer de l’assistanat ». Pauvre type qui ne peut pas concevoir que le désespoir peut venir d’une gauche qui a menti avec ses promesses irréalisables et dont la politique fabrique 1000 chômeurs de plus par jour. Qui ne voit pas non plus la faillite d’un modèle social qui nous vaut le chômage de masse, un gouffre faramineux de dette et la désindustrialisation catastrophique !

Bépéi : Quel "beau pays" de donneurs de leçons qui ne s’appliquent qu’aux autres. Les copains d’abord, aurait dit Brassens. La place de Vice-Présidente de l’habitée du Poitou ne doit rien à l’exécutif dit-elle, mais aux Régions, et sera bénévole. Circulez, y’a rien à voir. Chez nous on appelle ça du « copinage ». Au fait, Jean Sarkozy aussi avait été désigné par ses pairs pour aller à l’Epad, et la place était bénévole. Mais quel raffût des belles âmes, lors ! Merdiapart, où donc es-tu ?

Dati : Il va falloir te calmer ma belle ! On t’aime bien, mais il faut que tu arrêtes de jouer les persécutées et gardes tes nerfs. En politique, il faut savoir accepter la concurrence et surtout arrêter de penser que tout le monde est forcément à ses pieds. On peut concevoir que NKM est une candidate redoutable pour la mairie de Paris et que ça peut contrarier. Mais c’est le jeu !

Adage : en tout homme, il y a un cochon qui sommeille. Selon une de ses dernières maîtresses, DSK n’échapperait pas à ce vieil adage. « Mi-homme, mi-cochon » dit-elle dans des pages parait-il croustillantes publiées par le Nouvel Obs (comme obscène ?). De quoi être complètement « grillé », et comme on sait, dans ce cas-là, ça sent !

Sanctions : … les plus « sévères » possibles réclamées par Valls pour les deux assassins en Range Rover des policiers. Il faudra qu’il aille expliquer le mot à sa collègue Taubira-la-peine-légère. Hollande-le-double exprime son « émotion », mais laisse sa ministre de la Justice mettre en place des réformes laxistes qui font exploser la délinquance.

Cercle : les amis de Nicolas, dont je fais partie, étaient nombreux (plus de 1 000) au premier colloque sur l’action internationale de notre ancien président.  A voir les commentaires ironiques des « baveux » on a le sentiment que sa remontée d’estime chez les Français, ça les gêne. Manière de rappeler que la France existait, alors qu’aujourd’hui…

Rubicon : NKM l’a franchi pour aller se présenter à Paris. Au moins, elle, elle ose ! On dirait même qu’elle fait peur à voir le tir de barrage en forme de flot de médisances répandu par les gens de gauche. Au point même qu’Hidalgo a refusé de lui serrer la main. Sectaire indécrottable et conception patrimoniale de la démocratie dans le genre « Qu’est-ce que tu viens faire sur mes plates-bandes ». Minable !

                                Tonnerre de Brest !


 

Commentaires

Marcel

et l'égalité?....carence : 3 jours dans le privé...
Y'a d'la java....oh Daniel ! "himself"... j'aime mieux...lui-même
adage............le nouvel obs est-il devenu un tabloïd ...après
après avoit tant critiqué l'express !
rubicon..........Mme Hidalgo se présente comme la candidate
progressiste contre la candidate conservatrice
attitude creuse qui n'est que de la communication..
sanctions........la culture de l'excuse engendre la violence et la
barbarie
vive Archibald !!!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)