L’INJUSTICE EGALITAIRE
ROSELYNE TOURNE LA PAGE

TRAVAILLER PLUS !

 

LES EUROPEENS NE TRAVAILLENT PAS ASSEZ.

Voilà qui ressemble à un slogan de Nicolas Sarkozy, mais ça ne concerne pas que la France. Dans une étude publiée par la Banque mondiale, l'un des principaux handicaps économiques des Européens qui est souligné c'est qu'ils travaillent trop peu, ce qui leur pose des problèmes de compétitivité

"Le modèle de tavail de l'Europe est marqué par une sécurité sans équivalent pour ceux qui ont un emploi, des prestations relativement généreuses pour ceux qui n'en ont pas, et la facilité à obtenir une retraite". La Banque mondiale précise :" ce modèle rend l'Europe non compétitive. Pour régler le problème, la plupart des pays doivent augmenter le taux d'activité et trendre plus facile pour les jeunes l'obtention d'un emploi". 

Concernant la France, l'institution indique :" la vitesse à laquelle les heures travaillées en France, en Italie et en Espagne depuis 1995 suscite des inquiétudes quand on la juxtapose aux gains modestes de productivité du facteur travail ces deux dernières décennies".

Voilà des éléments de réflexion pour tous nos candidats, à commencer par Eva Joly qui préconise les 32 Heures... et qui bat en brèche les certitudes de François Chérèque sur la productivité du travail dans notre pays.

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)