UN BOUT DE PRINTEMPS EN HIVER.
UNE HIRONDELLE AU FN, VRAIMENT ?

LES REFLEXIONS D'ARCHIBALD

MAIS DANS QUEL MONDE VIVONS-NOUS ?

Drôle d’époque, oui vraiment. Il y a des moments où on se demande si un lutin malicieux ne vient pas déranger l’ordre normal des choses, de sorte que nos contemporains ne s’étonnent plus de rien et assistent passifs aux choses les plus ineptes.

Ainsi, à quoi sert un gouvernement belge ? Voilà une question que les Belges ne sont certainement pas les seuls à se poser. Probablement à rien, puisque le pays fonctionne sans depuis près d’un an et ne semble pas s’en porter plus mal. Il a même assuré la Présidence européenne, qui est passée totalement inaperçue. Enfin, on peut se demander si la Belgique existe encore. Vérification avec le dernier film de Dany Boon, au début du mois prochain.

Autre question : à quoi sert le président de l’Europe ? Le fait qu’il soit belge n’a rien à voir avec ce qui précède. Je pose la question parce que tous les six mois, un pays continue d’assurer la présidence du Conseil européen. Alors qui fait quoi ? On ne sait pas vraiment. Moi je pensais qu’Herman Von Rumpuy se substituerait au théâtre des présidences tournantes. Certes, la présidence Tchèque eurosceptique n’a pas eu beaucoup d’éclats et celle de la Hongrie qui démarre risque de ne pas en faire beaucoup plus. Au moment où la gouvernance politique de l’euro avance, il faudrait peut-être simplifier non ?

Et puis il y a le cas de la Côte d’Ivoire. Après avoir longtemps différé l’échéance en dépit des institutions, le président sortant a organisé des élections. Il pensait probablement se succéder à lui-même. Mais voilà, la communauté internationale, témoin de la consultation, a proclamé son adversaire élu. Dans la plus pure tradition guignolesque, le sortant s’est fait proclamer par « son » conseil constitutionnel, et le pays se retrouve avec deux titulaires. Abondance de biens ne nuit pas. On peut en rire si toutefois cela ne tourne pas au tragique. Et on compte déjà trop de morts.

La plaisanterie facile consiste à utiliser le principe des vases communicants. Ici, il y en a deux. Là, il y en a un qui s’est enfui. Cela devrait donc pouvoir s’arranger. Je ne suis pas certain que les Tunisiens rêvent d’un régime du type que Laurent Gbagbo avait institué dans son pays. En attendant, ils sont dans une situation qui peut connaître toutes les dérives imaginables. Il n’y a pas de quoi rire. Ils sont sauvés dès lors que notre Ségolène se met à leur service. Et si elle allait se présenter là-bas ?

Même les américains qui ont envoyé l’Homme marcher sur la Lune sont en passe d’être dirigés par des fondamentalistes arriérés qui contestent la théorie de l’évolution et persécuteront un jour les anthropologues et les scientifiques qui contrediront la Bible.

Finalement, il n’y a qu’en France où tout est en place. Le FN vient de remplacer Le Pen par Le Pen. Le fait que la fille soit blonde aux yeux bleus (je crois) c’est normal aussi. Le PS est fidèle à lui-même : il organise des primaires, mais il est interdit aux candidats d’exprimer des idées hors du programme. Le débat va être d’un passionnant (mais on est habitués). Les querelles d'égos sont bien plus drôles. Le Président reste stable dans son impopularité comme si un mauvais génie avait décidé de lui pourrir la vie. Il est vrai que les Français ont la tête dans le sac (de soldes) en ce moment. Il n’y a que la désaffection pour la vaccination qui interpelle. Si dans le pays de Pasteur, on n’y croit plus, c’est que la Terre ne tourne plus rond, ce que personne n’a encore vérifié.

Bon, on se prend un verre de Loch Lomond pour se remonter le moral.

                                                                        Mille Sabords !

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)