LA SEMAINE D’ARCHIBALD
POLEMIQUE VICTOR !

« ECONOMIE »

 

Voilà un mot avec lequel les socialistes et la gauche, d’une manière générale, sont fâchés. Et cela quelle que soit l’acception choisie.

S’il s’agit de l’économie au sens du fonctionnement de ce qui fait vivre nos sociétés : les entreprises, la monnaie, le commerce… chaque fois que j’entends un élu ou un responsable politique c’est pour se prononcer sur les seuls aspects du travail, des salaires et des  revendications sociales. L’économie c’est la distribution et la répartition de la richesse avant de l’avoir produite. Elle se résume dans un jugement sans nuance sur la fiscalité qui ferait la part belle aux riches, sans jamais envisager la compétition internationale ou la nécessité des investissements privés. C’est un peu simplifié, mais je ne dois pas être loin de la vérité.

S’il s’agit de « faire des économies », et pour avoir observé le fonctionnement des collectivités qu’ils détiennent, on peut affirmer sans risque de se tromper, que c’est une notion inconnue. Lors de l’élaboration des budgets,  ils font d’abord la liste de leurs dépenses et ensuite on ajuste par le prélèvement ou l’emprunt. Un budget qui ne grossit pas n’est pas un bon budget. Un exercice sans réalisations, n’est pas un bon exercice. C’est la course au « toujours plus », sans jamais se proposer de trouver des solutions qui fassent faire des économies.

Pourtant, quand on voit la dette croître et embellir, il faudra bien y venir. Car les collectivités y seront confrontées au même titre que l’Etat. Economiser l’argent sera le « leitmotiv » des dix années qui viennent. Notre génération de babyboomers irresponsables,  qui a accumulé les dettes publiques et perçoit en masse des retraites confortables, comme le dit très bien Jean-Claude Hazera dans les Echos, doit bien cela aux enfants et petits enfants qu’ils ont fait (pas assez nombreux, malheureusement).

Economie. Le maître mot que la gauche devra apprivoiser pour être crédible.

 

Commentaires

lucien martin

Allez Daniel, jetez un œil sur l'évolution de la dette publique française de ces 20 dernières années et regardez qui était au pouvoir lorsqu'elle a fortement augmenté. Je sais, ça fait mal mais ça ouvre les yeux.

arsouille

C'est vrai que les discours des politiques de gauche manquent d'objectivité voire d'honnêteté et ne tiennent pas compte des réalités économiques nationales et internationales.
Mais c'est vrai aussi que les riches sont de plus en plus riches et que la fiscalité leur est favorable.
Les riches ne me gênent pas car je ne suis pas jaloux. Leur patrimoine sert à financer les entreprises. Une meilleure distribution permettrait aux citoyens moins aisés d'être aussi actionnaires de leurs entreprises. C'était la volonté de de Gaulle avec la participation.
Le bouclier fiscal ne permet pas de retenir les plus aisés plus intéressés par leur profit personnel que par leur pays (y compris la compagne du ministre du budget!).
L'ISF, impôt moral mais contre productif fait fuir ces "Français" plus attachés à leur porte-monnaie qu'à leur patrie.
Un utopiste rêverait d'une uniformisation de la fiscalité, au moins en Europe, et d'une éradication des spéculateurs.
Pour les déficits cumulés, je rejoins Lucien Martin, sachant que les gouvernements de "droite" devaient gérer les dépenses décidées par la "gauche" (35h par exemple).
Enfin cette bataille droite/gauche, le citoyen de base s'en fout et constate qu'il devra payer les erreurs de ces deux composantes orgueilleuses, incapables d'admettre leurs erreurs et se défaussant toujours sur l'autre.

arsouille

Au fait, ce n'est pas le sujet, je sais, mais que devient notre polygame nantais ?
Après toute cette pub et les déclarations tonitruantes du ministre de l'intérieur, est-il bien déchu de la nationalité française et retourné avec toutes ses femmes et ses enfants (qui pourraient servir l'économie future puisque nous ne faisons pas assez d'enfants) dans son pays d'origine ?
Sinon, pourquoi tout ce battage ?

Houlbresque Jacques

Le maire ne devrait-il pas faire l'économie de stopper le paiement de 3 bureaux d'études (?) pour étudier l'aménagement des berges de la Maine? Cette étude ne devrait avoir lieu qu'après réalisation de la 2 fois 2 voies reliant l'autoroute vers Cholet et l'autoroute vers Nantes. çà ferait 600 000€ d'économisé!

lucien Martin

Les études préalables à Terra Botanica se comptaient en Millions d'Euros, et ceci bien avant que l'on sache ce que l'on allait pouvoir bien mettre dans ce foutu parc !
Bizarrement, il y a peu de communications sur le nombre d'entrées depuis l'ouverture. Simple modestie ou silence de circonstance.Rassurez-moi, le parc n'est pas (encore) fermé.

Alice

A Lucien,
Selon certains échos, la fréquentation actuelle de Terra botanica dépasserait les meilleures prévisions....
Et Jacques a mille fois raison !
Alice

lucien Martin

Ah chère Alice, quel plaisir de vous lire.
Mais je ne me contenterai pas d'échos, ni de ragots. Je veux des chiffres, des espèces sonnantes et trébuchantes.
Pourquoi si peu de communication sur ce parc ?

Houlbresque Jacques

Peut-être a-t-on dépensé des milloins d'euros bien avant de savoir si on allait réaliser Terra Botanica. MAis actuellement les temps ont changé. Toutes les collectivités locales doivent faire des économies drastiques. Mais certains n'ont pas encore compris.Il faut dépenser l'argent d'une façon plus efficace, plus productive, supprimer les dépenses inutiles, diminuer le personnel pléthorique de certains services territoriaux et sans doute diminuer les dépenses sociales

lucien.martin

On parle ce matin dans le Courrier de l'Ouest d'une base de 1200 visiteurs par jour. Sur une base de 180 jours d'ouverture, cela nous fait un total de 216 000 visiteurs, bien loin de l'objetif annoncé (400 000).
Sachant que l'effet nouveauté de la 1ère année doit favoriser la fréquentation, je n'ose faire des projections sur les prochaines années.
Drôle de conception que la votre, Jacques Houlbresque, de penser que les collectivités locales peuvent dépenser à tout va quand le contexte est favorable et ainsi excuser l'erreur, voire la faute de C. BECHU d'avoir lancé ce parc. Chaque euro dépensé par une collectivité doit être réfléchi et mesuré, toujours.

lucien martin

Un lien sur Villactu : http://www.angers.villactu.fr/debuts-prometteurs-terra-botanica-n23423-c0118.html

"Des débuts prometteurs" alors que l'on est très en dessous des objectifs de rentabilité, la propagande a de beaux jours devant elle. En revanche, le Journalisme est mort depuis bien longtemps.

Houlbresque Jacques

Tout à fait d'accord avec Lucien Martin: chaque euro dépensé par une collectivité doit être réfléchi. Malheureusement on constate que cela n'a jamais été comme çà et que les dépenses étaient plus lièes à des "aides à la ré-élection" ou à des copinages qu'aux besoins fondamentaux des habitants. Dépenser sans compter devient de plus en plus grave du fait que les recettes ne suivent pas, sauf à user de la facilité d'augmenter les impôts!

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)