AUBRY : DU PS EN BOIS (de rose) SUPER LIGNEUX !
PAPY FAIT DE LA RESISTANCE…. LE SCOOP !

LA SEMAINE D’ARCHIBALD


                                                         

 

COPENHAGUE. Le sommet mondial  commence demain. Un enjeu terrible pèse sur ce grand rassemblement des nations pour tenter de trouver un accord : se donnera-t-on les moyens d’enrayer le réchauffement climatique ?  A Johannesburg, Jacques Chirac s’était exclamé : «  la maison brûle et nous regardons ailleurs ! ». Depuis, elle a continué de brûler, mais la prise de conscience est plus forte : on la regarde brûler, le seau d‘eau à la main. Sera-t-elle suffisante à Copenhague pour qu’on se décide à éteindre l’incendie ? Réponse dans 15 jours.

BARNIER. Notre meilleur expert en affaires européennes a obtenu la place convoitée par la France à la Commission européenne : le portefeuille du marché intérieur et des services. Le député au Parlement de Strasbourg s'est dit très honoré de la confiance qui lui a été accordée par le président de la Commission européenne dans le choix du portefeuille. Il a insisté sur l'importance du travail d'équipe, au sein de la Commission européenne pour faire face aux nombreux défis que l'Europe doit affronter. Il a également mis l'accent sur l'importance de rapprocher la Commission des citoyens pour répondre à « l'urgence démocratique ». Il a tenu à souligner l'importance de la coopération entre les institutions et du respect des règles, raison pour laquelle il n'a pas souhaité s'exprimer sur son programme avant de le présenter au Parlement européen, au mois de janvier prochain.

RAFFARIN. Malgré son dernier baroud d’honneur, le sénateur picto-charentais n’a pas été suivi et le sénat a voté la réforme de la taxe professionnelle après avoir procédé à un certain nombre d’amendements dont le Président Larcher s’est dit satisfait. Nul doute qu’il n’en restera pas là, connaissant le caractère du bonhomme, dont la rondeur extérieure peut être trompeuse.

 

MA CHERE ECHARPE. Plusieurs centaines d’élus ont manifesté samedi à Toulouse contre la réforme territoriale et celle de la taxe professionnelle. Deux motivations : pour les uns, les maires, la crainte de voir amputer leurs finances avec l’inconvénient d’être plus transparents devant leurs administrés, pour les autres, les Conseillers généraux, c’est tout simplement la crainte de voir disparaître leur siège, et à 1 400€ par mois, on comprend qu’ils s’accrochent les bougres ! Que la France soit « suradministrée » avec une multiplication coûteuse des guichets leur importe peu… Et on n’en est qu’au début.

 

BAYROU-ROYAL. Le duo nous épate encore. Leur vaudeville s’est enrichi d’une nouvelle scène sur l’ouverture-fermeture. Bayrou met la barre à gauche, mais veut tenir le volant. Royal offre des places pour une alliance qui l’arrangerait bien dans sa région. Mais le co-voiturage façon gascon c’est « je veux bien qu’on monte dans ma voiture mais je ne veux pas monter dans la voiture des autres ». Et puis… si Ségolène était battue, ça l’arrangerait bien, non ?

 

LA TENTATION UDF. La constitution des listes régionales donnent toujours lieu à des pas chassés et des entrelacs. Celui qui a inventé ce mode d’élection devait être un pervers. Toujours est-il que, conformément à la tradition, on risque de voir se constituer en Pays de la Loire, une « liste des recalés » à côté de celle de Christophe Béchu qui tient mordicus à « renouveler ». Alors les « jeunes » de 70 ans et plus…. Hervé de Charette et Jean-Luc Harrousseau seraient sur le point de ressusciter feue L’UDF pour la circonstance, en rejoignant Jean Arthuis. On a envie de crier : « Debout les morts ! ». Mais L’électeur centriste va-t-il y retrouver ses petits entre le Nouveau Centre, le Modem, l’Alliance centriste, et maintenant l’UDF ? Comme quoi on peut vouloir préparer le futur en faisant de l’archéologie politique.


 

Commentaires

Pény Alain

Bonjour Daniel
Je m'attendais à un scoop; j'avais subodoré que cela pouvait concerner notre région, à travers ton humour grinçant sur les septua...La réponse viendrait-elle de l'Express, avec la démission d'Hervé de Charette de l'UMP?Bonne soirée;
Alain

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)