AUSTERLITZ !
QUI, MIEUX QUE LUI ?

ARCHIBALD A BRULE POURPOINT

                                                                      

 

20 CENTIMES… pour sortir couvert. Des préservatifs à moins de 20 centimes d'euro vont être disponibles début 2010 dans les universités et résidences universitaires. C'est Valérie Pécresse qui a eu cette bonne idée pour lutter contre le sida : la ministre de l'Enseignement supérieur et de la recherche souhaite ainsi s'attaquer au fléau du sida. Voilà du concret qui fait plus que les plaintes du Berger. Une première vague de 500 distributeurs sera installée dans les premiers mois de l'année 2010. La ministre s'engage à ce que le paquet de 12 préservatifs soit vendu 2 euros. Aujourd'hui, les prix varient entre 8 et 12 euros pour les modèles classiques vendus en pharmacie. Commentant cette mesure, Valérie Pécresse précise : « Notre engagement à tous est de tout mettre en oeuvre pour que les jeunes, les étudiants, ne refusent pas le préservatif pour la pire des raisons - parce qu'ils sont trop chers ».

CAFTAGE. De mon temps « cafter », c’était pas digne et dans la cour de récréation celui qui le faisait risquait gros. Aujourd’hui, c’est le sport préféré des petits rapporteurs de ragots pour faire les choux gras des buzz d’internet. Le dernier en date a, lui, plutôt fait chou blanc. Il concernait une petite phrase de Jacques Chirac susurrée privativement à l’oreille d’Alain Juppé où il était question de « né-natif ». De l’humour évidemment. Mais est-ce la popularité tardive de l’ancien président, il semble que la formule n’ait pas rencontré beaucoup d’écho. Tout de même, « marre » de ces caftages et de ceux qui passent leur temps à fliquer les autres. Feraient bien de se regarder le matin dans une glace, ils y verraient leur « conscience jaune encore de sommeil dans le coin de leur œil, un honneur chiffonné, des scrupules en deuil ! »

VELIB’ : VIABLE ? Tous les vélos parisiens de « vélib’ » ont été volés ou détériorés depuis 2007. Cela veut dire qu’il a fallu intégralement remplacer le parc. Coût 8,5 millions d’€, chaque vélo valant 610 € pièce. Compte tenu du nombre de kilomètres parcours estimés, cela revient à 7,16 € le voyage, rien que pour l’amortissement du matériel. N’est-ce pas prohibitif ? Après on s’étonne que Delanoë augmente les impôts des parisiens. Et le meilleur, c’est qu’on étend l’expérience à la banlieue…

 ANGELIQUE. Le maire d’Angers n’échappe pas à la tradition bobo : se donner bonne conscience quel qu’en soit le prix ! On l’a vu brièvement l’autre jour, au journal, complètement dépassé par les événements, levant les bras au ciel en signe d’impuissance face aux sans-papiers qui squattaient le parvis de la mairie après avoir squatté différents bâtiments en bénéficiant de son inertie. Cela n’a pas tardé à se savoir et l’afflux s’est renforcé au point de devenir insupportable. Bon, on est d’accord, il faut traiter les gens avec dignité. Mais il ne faut pas oublier qu’un sans-papier est d’abord un tricheur par rapport à celui qui demande à entrer légalement dans notre pays. Il faut donc faire preuve de fermeté. Si nous appliquions le principe du maintien en France de tous les sans-papiers, nous aurions bientôt sur les bras des dizaines voire des centaines de milliers d’immigrés clandestins. Et franchement, quand je lis que c’est le résultat de trois siècles de colonialisme, ça me gonfle !

 GREENPISSE. L’organisation connue pour ses opérations théâtrales et ses coups médiatiques a sévi aujourd’hui à l’Assemblée Nationale en interrompant le débat sur "Copenhague" par des cris, vociférations, et même intrusion dans  l’hémicycle, manifestations strictement interdites, évidemment. Cela n’a été possible qu’avec la complicité de députés « invitants », tel Noël Mamère qui semblait satisfait de son coup. Un moyen bien médiocre. Il faut dire que si le sommet climatique de Copenhague réussit, ce sera davantage grâce aux efforts et à l’action déployés par Nicolas Sarkozy plutôt qu’à ces manifestations puériles de gens qui enragent d’être doublés sur leur terrain de jeu favori.

                                                                            Mille sabords !

Commentaires

Marcel Moulan

les " cafteurs " sont les mêmes qui militent contre la vidéo-sécurité ( ils disent " vidéo- surveillance " ) car ils n'acceptent pas qu'on vienne éventuellement les surprendre à faire je ne sais quelles turpitudes. entre autres celles de piéger tel ou tel dans une conversation privée. comme le dit Dominique Paillé, c'est la meilleur moyen de rendre muets tous les hommes politiques et surtout de leur ôter tout sens de l'humour et de la décontraction....
Marcel

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)