"L'INCONTOURNABLE !"
LA GUERRE DES « BONUS » EST COMMENCEE

AUTOFLAGELLATION !

Pollution air

 

En annonçant comme il l’a fait, la création d’une « taxe carbone », sans avoir défini clairement les contours et les contreparties, même minorée à 14€ par tonne de CO2, le gouvernement ne pouvait récolter que l’incompréhension des Français !

Nous sommes bien d’accord qu’il faut agir et vite en matière de lutte contre le réchauffement climatique. La Terre ne nous attend pas, les dérèglements s’accélèrent et l’avalanche des catastrophes n’est plus pour après-demain. D’abord changer nos comportements. Le civisme étant ce qu’il est dans notre pays, si on veut avancer, il faut frapper au portefeuille. Intelligemment si possible. Et pour l’instant, le dispositif qu’on nous propose, imaginé par un socialiste, a de fortes chances de taper à côté du clou. Quel est l’objectif ? Réduire les émissions de CO2 ! Est-ce que ce qui est proposé est de nature à atteindre cet objectif ? Comme beaucoup de mes concitoyens, j’en doute ! Parce que la plupart de ceux qui s’en acquitteront n’auront pas d’alternative que de polluer et de payer.

La vocation de la taxe carbone ce serait par exemple de renchérir le coût d’un 4X4 polluant pour rendre moins coûteux l’achat d’un véhicule électrique. Là, on comprendrait. Ce pourrait être aussi de payer une taxe à la consommation sur les énergies polluantes pour le chauffage pour en échange proposer des aides substantielles sur les travaux d’isolation ou  l’équipement en pompes à chaleur ou en énergie solaire. Si c’est cela, alors qu’on le dise clairement ! 

Mais la taxe carbone devrait concerner aussi les produits qui entrent en France et qui ont fait un long parcours pour venir déstabiliser avec des prix dérisoires nos productions nationales, comme les asperges en bocaux venant du Chili, ou les fleurs venant du Kenya. Et je ne parle pas de tout ce qui vient de Chine ! Pour les Français, il y aurait là un encouragement à faire l’effort qu’on leur demande. Pour l’instant, ce qui est proposé ressemble à de l’autoflagellation : autoflagellation du gouvernement qui se fouette lui-même, autoflagellation pour les Français qui s’autotaxent pour avoir bonne conscience.

Bien entendu, les verts crient à la « mesurette », ce qui est un peu vrai, et le PS, qui préfère parler de « contribution climat-énergie » (ça fait moins impôt), cherche à exploiter le filon dans la foulée de Ségolène Royal, jamais en retard pour dénigrer et proposer ses solutions du passé avec le discours très excitant sur les « super profits des pétroliers » qu’il faut taxer… Trop facile ! Mais tout faux, comme d’habitude. Ils s’adressent à leur électorat, pas aux Français. Démagogie ou politique politicienne, c’est tout pareil. Le PS ne change pas : vous comprenez, les pauvres ne polluent pas, ou alors il faut payer pour eux. Misérabilisme oblige !


Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)