UN NOUVEAU CONTRAT .... TRES SOCIAL
AUJOURD'HUI 7H12 ...

REVENONS SUR LA POLITIQUE "DE CIVILISATION"

.......29984.........                                                               

Comme le dit Alain FINKIELKRAUT, une politique de civilisation doit s'appuyer sur la bienséance.... Ces marques de respect préliminaires qui ont disparu et que l'on nomme politesse ou protocole, n'ont pas simplifié les relations entre les personnes ni créé plus d'intimité. Au contraire. La disparition de la courtoisie et de ce qu'elle portait de respect de l'autre a favorisé la brutalité des rapports sociaux. Même si on demande aux policiers d'être polis et courtois, il n'est pas sûr que ce soit compris et correctement interprété par les personnes à qui ils s'adressent.

Quel rapport avec une politique de "civilisation". C'est qu'avant de s'attaquer, ou plutôt en même temps qu'elle s'attaque, aux travers de la société contemporaine que sont la concentration humaine, l'immigration mal gérée, les journées de travail auxquelles il faut ajouter les temps de transport, le partage équitable de la richesse.... il faut commencer par un énorme effort d'éducation. Retrouver par exemple quelques vertus de base, à commencer par la fin de l'impunité de tous les délits, et particulièrment ceux qui paraissent sans importance. Respect de soi, respect des choses, respect des autres : tout va ensemble. En énonçant cela, je pense à ces gamins qui poignardent leur prof' ou le rouent de coups en classe. S'ils en sont là, c'est parce qu'il n'y a jamais eu de coup de semonce avant. Retrouver le sens d'une discipline. Ce n'est pas forcément être nostalgique d'un autre temps, c'est comprendre que la discipline qui permet de respecter un autre, une institution, n'est pas plus cruelle que le désordre créé par le laisser-aller et l'indiscipline.

Une politique de "civilisation" doit apporte des réponses à ces problèmes courants : l'accès à l'emploi, le coût du logement, l'illettrisme, le stress au travail, la mixité sociale à la place des ghettos.... Et je ne parle pas de l'accès à ce qui pacifie l'âme : la musique, les arts plastiques, la lecture.... Autrement dit créer de l'harmonie !

On peut rêver d'une société où la concentration humaine resterait "humaine", le travail serait à sa porte, l'administration serait aimable et compréhensive, la vulgarité serait bannie (à commencer par la télévision), les conditions de travail confiantes. Toutes les valeurs qui sous-tendent ce paysage idyllique existent dans notre société. On peut donc espérer... Mais y'a du boulot !

                                                                                 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)