IL FAUT SAVOIR
CASSER LA VOIE...

C'EST LA BONNE METHODE

François HOLLANDE n'avait trouvé comme critique, sur la réforme des régimes spéciaux, que la méthode : trop brutale ! ...Eh bien il s'est encore trompé. La méthode choisie par Nicolas SARKOZY, François FILLON et Xavier BERTRAND, faite de fermeté sur les principes et de dialogue ininterrompu s'est révélée la bonne. Qui pouvait penser que la réforme se ferait sans une réaction dure d'une minorité enfermée dans ses certitudes doctrinales et ses "droits acquis" ? La grève était incontournable, ne serait-ce que par principe. Mais c'était sans compter avec la constance de l'opinion qui n'a pas varié pendant toutes ses journées de galère et le sens des responsabilités des syndicats, au premier rang desquels la CFDT, et même la CGT avec le revirement subit de Bernard THIBAULT pour prendre le "train" de la négociation. C'était sans compter aussi avec la capacité intacte à communiquer du Président de la République. Encore une fois il a su trouver les mots justes, maniant à la fois la fermeté et la main tendue, dénonçant les sabotages et défendant l'image des cheminots et des fonctionnaires, montrant son inébranlable détermination et en même temps sa volonté de dialogue.

Il reste maintenant à réussir les négociations. La marge est étroite et le chantage à la reprise des hostilités sera constant. Sous la pression il ne s'agit pas que la réforme devienne "l'apparence de la réforme" en faisant en sorte que des compensations trop généreuses ne créent de nouvelles situations injustes ou inéquitables. Rendez-vous dans un mois.

Mais déjà, le gouvernement a marqué les points décisifs pour l'opinion publique. D'ailleurs, Nicolas SARKOZY est déjà sur la promesse suivante, celle qui lui tient à coeur et qui concerne le "pouvoir d'achat".

Pour l'instant, ceux qui ont voté pour lui n'ont pas de raisons de changer d'avis.

Là est son point fort.

                                                                

                                                            

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)