LA SEMAINE D'ARCHIBALD
ACCROCHE-TOI !

A SAINT-BART, L'OPPOSITION A LA PEINE

Bien tristounette l’opposition de Saint-Barthélemy ! Après six mois au Conseil Municipal elle a tenu une conférence de presse pour dire… qu’elle n’avait rien à dire !

 

Elle se plaint que la majorité ne lui offre qu’une « pseudo participation » et que son avis « n’est pas sollicité sur les grands dossiers ». En fait cette opposition là voudrait faire partie de la majorité, si on comprend bien. Mais voilà, les électeurs en ont décidé autrement. Elle peut donner son avis si elle le souhaite, mais c’est la majorité qui prend les décisions. Ce n’est pas à elle de décider. Son boulot, c’est de se prononcer en fonction de son projet et des convictions de ses membres, et de contrôler la gestion de la municipalité en place. Cela personne ne le lui conteste. Sauf que la dite municipalité n’est pas à sa disposition et qu’il y a un temps pour tout.

 

Quelle naïveté de croire que le Maire va lui fournir des éléments financiers en cours de route alors qu’il y a des moments privilégiés dans la vie du conseil pour cela : le vote du budget primitif, les multiples décisions modificatives budgétaires, le compte administratif. Voilà de bonnes occasions de s’opposer ! Ou encore qu’il peut faire passer un conseiller d’opposition avant le conseiller délégué titulaire d’un dossier pour la désignation à une fonction de représentation. C’est oublier que le Maire doit d’abord satisfaire sa majorité.

 

Comme d’habitude, l’opposition propose d’ouvrir une grande réflexion sur l’avenir de la commune à 15 ou 20 ans… Autant peigner la girafe ! C’est ignorer que les décisions d’urbanisme, d’implantations économiques, d’organisation du territoire, se prennent à l’agglo et que la marge de manœuvre de la commune est bien mince. Et ces grandes réflexions sont menées dans le cadre de l’agglo justement.

 

Quant au « climat de sérénité souhaité par tous », on sait ce qu’il en est. L’opposition est bien payée pour savoir à quoi conduit l’agressivité. La sérénité ne veut pas dire la soumission : on peut tout-à-fait s’opposer fermement en restant courtois…

 

En fait l’opposition à Saint-Barthélemy est à la peine parce qu’elle a en face d’elle une majorité dont la composition rassemble un large éventail de sensibilités qui ne lui laisse guère d’espace politique.

 

Elle n’a pas fini de chipoter.

 

                                                                                                 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)