"BOURRIER"
RETOUR SUR TERRE

SUSURRER......

Le Maire d'Angers voudrait bien hériter des voix du PC et de l'extrême gauche, mais il ne sait pas comment faire. S'il fait des signes trop évidents, il perdra au centre le peu qu'il trouvera sur son (extrême) gauche. Alors, a-t-il dit, "je leur susurre qu'il faut battre la droite". Cela m'a fait penser inévitablement au serpent qui conseille le Prince Jean dans Robin des Bois de Walt Disney, vous savez, "Triste Sire".... 

Ses partisans au "blouson rouge" (tout un symbole) qui parcourent en ce moment les quartiers, faute de pouvoir sonner à toutes les portes -c'est trop tard-, ameutent le chaland aux carrefours et sur les places à coups de slogans à l'emporte pièce :"barrez la route à la droite sarkosiste", "il faut batte le candidat de la droite".... Ils sortent l'épouvantail. Ils sont à bout d'arguments. Il y a le feu à la maison. Tous les moyens sont bons.

Entre le caractère caricatural de ces pauvres slogans et la réalité de la liste BECHU, il y a un tel écart, que l'effet provoqué sera inverse de celui recherché. Voyez-vous, dans le suffrage universel, il y a toujours un sens moral. Le travail est récompensé et le citoyen n'aime pas qu'on le prenne pour un demeuré.

                                                                                    

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)