LE CANDIDAT
ET SI NOUS AUSSI...

LOGIQUE !

Michelle_et_christophePour moi, le ralliement de Michelle MOREAU à Christophe n'est pas une surprise.Déjà, en 2001, il s'en était fallu d'un cheveu qu'elle ne vienne sur la liste de Dominique RICHARD, pour les mêmes raisons que celles qui avaient amené Daniel DIMICOLI à franchir le "Rubicon". C'était un secret de polichinelle que depuis plusieurs années, elle avait le sentiment d'avaler des couleuvres de plus en plus grosses. Et les repas en ville bruissaient des confidences des uns et des autres. D'ailleurs les bonnes relations que j'ai toujours entretenues avec quelques uns des "centristes de la majorité municipale", me permettaient d'en avoir ma part. Je n'en faisais pas état parce que des confidences restent des confidences : elles sont confidentielles. Maintenant qu'un coin du voile est levé, ça n'est plus la même chose. Autrement dit "le traître dans cette affaire n'est pas celle qu'on pense !". Et il a tort de crier à la trahison alors qu'il récolte le résultat de l'autisme dont il a fait preuve depuis les dernières élections municipales, aggravé par la victoire inattendue à l'élection régionale. Tout le monde sait maintenant que TOUTANKOM est bardé à son cabinet d'une pléthore de conseillers qui contribuent gaillardement à renforcer son isolement. Seuls quelques hérauts de son entourage continuent encore à parler la langue de bois. Et pourtant, si j'en crois certaines sources, il n'est pas au bout de ses peines et de ses surprises.

La ligne de défense que le maire d'Angers a choisie est pitoyable. Elle est le signe d'un homme désemparé, abandonné par un allié stratégique, dénoncé au sein même de son équipe. Et il a même du mal à trouver des aboyeurs pour la relayer. C'est un système qui se lézarde et bientôt va s'écrouler sous nos yeux médusés. Derrière la façade de la communication bien huilée, on ne va pas tarder à découvrir l'homme incapable de décider, comme le décrit Hervé CARRE dans son livre, ballotté par ses conseillers qui sont des payés mais pas les payeurs. Son autoritarisme ne peut que se renforcer dans cette tourmente, et pourtant, c'est une méthode qui l'a conduit là où il en est. Car, figurez-vous, aveuglé qu'il est par son autosatisfaction, il croyait dur comme fer que Michelle MOREAU se retirait de la vie politique.

Désormais, il n'y aura pas de bataille "au centre", s'il devait y en avoir une ; car c'est une analyse à laquelle je ne crois plus depuis longtemps. Angers ville centriste, c'était vrai dans les années 1970. Aujourd'hui, c'est un mythe. Nous en voilà débarrassé ! La bataille sera celle de la "gouvernance" : choisira-t-on une nouvelle gouvernance avec une équipe renouvelée, des méthodes plus en accord avec notre monde actuel, de transparence, de proximité, de décisions claires mais partagées ? Ou garderons-nous une équipe qui arrive au bout de tout, avec une gestion surannée et plus ou moins maquillée de transferts à l'agglo, et qui va se recroqueviller sur un clan politisé, comme le dénonce aussi Hervé CARRE.

Plus que jamais on a le choix entre la continuité et le renouvellement ! Entre le rétrécissement et l'ouverture au grand large... dans tous les sens du terme !

"Michelle, ma belle, ... sont des mots qui vont très bien ensemble, très bien ensemble.....  "                                                                            

                                                               

Commentaires

philippe verniolle

un bonjour de tokyo ou je prends connaissance de la bonne nouvelle pour Angers
tous mes compliments aChristophe Bechu qui a su reunir toute la famille de la droite
Il saura j'en suis sur rassembler toutes les femmes et hommes de bonne volonte qui voudront donner un projet a Angers ou l'homme sera au centre
philippe verniolle

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)