PLUS VRAI QUE NATURE !
FIL A COUPER LE BEURRE, EAU CHAUDE....

VOUS AVEZ DIT CON...CERTATION ?

P8110021Le 16 octobre dernier une réunion d'information était organisée par la Mairie d'Angers pour présenter le projet "BALZAC-MONTESQUIEU", c'est-à-dire la construction de six barres de cinq étages en zone inondable avec garages en sous-sol...le tout en contrebas de l'immeuble Montesquieu qui domine de sa haute silhouette le bas de l'avenue Patton. Notre ami Dominique R. y assistait. Voilà en quels termes il nous raconte la réunion :

"Dormez en paix braves Angevins et surtout ne venez pas ébranler les certitudes de Madame PIROTAIS (adjointe) qui en matière d'urbanisme en connaît un rayon qui doit aller, pensez donc, au moins jusqu'au bout de ses chaussures de luxe (elle tient un commerce de chaussures de luxe, effectivement). Alors voilà, crise du logement oblige, il y a une prairie, un parc, eh bien hop ! six barres, 198 logements : on fait du social. Même les "verts" trouvent que bétonner une prairie dans la Parc Balzac, c'est une bonne idée. Au moins, on va embêter ces riches bourgeois de proprios à Montesquieu, en leur bouchant la vue. D'ailleurs ils en profitent depuis 40 ans (Madame Pirotais), alors ça suffit ! Ce lundi 16 octobre, la démocratie participative a joué à plein : réunion cadrée. Jugez : ouverture 18H45, exposé du cabinet ROLLAND (architecte) 35 minutes, et pour les questions, l'adjointe, sourire narquois, ironise. Quoi, tout ce bas peuple ose protester ? Alors n'en pouvant plus, à 20H : fermez le ban. Et l'opposant politique que je suis n'a pas eu le droit de poser une question. Tout comme le journaliste du Courrier de l'Ouest qui, lui, a été viré avant la réunion, sous le prétexte que celle-ci était privée ! Donc privé de réunion ! Aux opposants, Madame Pirotais a dit qu'il y avait l'île Saint-Aubin (celle où TOUTANKOM se ressource -lire son blog-) pour se défouler. Pour Balzac, il en restera encore un bout. Voilà ! Circulez, braves gens. Ah j'oubliais, pour ceux qui veulent acheter des parkings dans le parc Balzac : en sous-sol (sans rire), 17 852€, en surface,   4 620€....Et, paraît-il, c'est donné !"

Résumons : on vous bouche la vue, on met du béton à la place d'une prairie dans un site sensible, et on vous fait un cadeau en vous vendant (hors de prix) des places de stationnement inondables... il faut avoir mauvais esprit pour venir râler, non ?

Quand on vous disait que le PLU décidé par TOUTANKOM était une véritable folie. "Je ne serai pas le Maire qui bétonnera Angers," avait-il dit. Bien évidemment, il fait le contraire. Les cubes de béton poussent partout et il faut construire dans l'agglo 2500 logements par an !!!! A quand l'urbanisation de la place LA ROCHEFOUCAULD ou du jardin du Mail....

MONSTRUEUX !

  photo DH : promenade dans le parc Balzac. Au fond, l'immeuble Montesquieu.

                                                                                                                                                                                                

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)