PASSEPORT BIOLOGIQUE S'IL VOUS PLAIT !
A VOS ORDRES....

LE SIEGE

Ce meuble n'a l'air de rien, mais il joue un rôle beaucoup plus important qu'il n'y paraît dans la vie de chacun d'entre nous. A chaque siège son cortège de contraintes, d'émotions, de sensations, d'attitudes...

Ainsi, le siège du dentiste, évoque irrésistiblement le bourdonnement sourd de la roulette, la douleur aiguë de son contact sur la dent et le tressaillement qu'elle produit quand elle touche le nerf. C'est une position dans laquelle on est irrévocablement en infériorité, à demi couché, la tête penchée en arrière, à la merci de l'homme de l'art et de ses outils de torture. C'est un contact froid avec la moleskine, aggravé par un projecteur fait pour éclairer la bouche mais qui vous en met plein les yeux.

Le siège de bar est une autre chose. D'abord il est haut sur patte et il faut se déhancher pour pouvoir se jucher dessus. le tout est d'y rester ensuite en équilibre. Les pieds cherchent un support pour s'appuyer sans toujours le trouver, pendant que les fesses reposent sur une surface trop étroite pour y être à l'aise. néanmoins, il ne laisse pas de mauvais souvenir, sauf si la bière n'était pas aussi fraîche que vous l'auriez souhaitée.

Le siège Louis XV, très en vogue dans les intérieurs bourgeois angevins, avec ses accoudoirs et ses pieds contournés, ses parties rebondies couvertes de tissus d'époque, semble vouloir nous accueillir avec bonhomie. Las, le dossier est trop droit, l'assise un peu basse, si bien qu'il est difficile d'y prendre ses aises. Cela oblige à se tenir avec une certaine raideur qui sied bien à la conversation qu'on tient, mais lorsqu'on nous tend la tasse de café avec sa soucoupe, on frise la catastrophe à cause de l'ankylose dont on est gagné.

Et puis il y a le siège de maire. Au conseil municipal, on le reconnaît tout de suite : il est souvent plus haut que les autres. probablement parce que celui qui y siège a "bon dos" ou le "dos large". Mais s'il ne présente pas de caractère bien particulier, en dehors du fait qu'il appartient à la catégorie des meubles fonctionnels plus confortables (on peut s'y endormir) que beaux,  il a, par contre, des pouvoirs étonnants. J'ai remarqué que ceux qui s'y assoient, au bout de très peu de temps, sont atteints d'une forme d'autisme. Ils ne perçoivent plus que les louanges, n'écoutent plus rien, et plus surprenant, se mettent à parler d'eux-mêmes à la troisième personne. On pourrait penser que ce dont je parle ne concerne que les édiles des grandes villes. Mais non, ceux des petites villes aussi sont pris du même vertige.

Est-ce vraiment le siège qui est en cause ?

                                                                                    

Commentaires

Michel Vinikorov

Je trouvais aussi que le maire de Saint Barthélémy avait une fâcheuse tendance à se reposer sur sa talents de grands communiquants. C'est donc à son siège que l'on doit sa "flemmerie"? !
Il serait pourtant de bon ton que Saint Barth bouge !!! notre ville en a besoin

Marcel Moulan

il y a aussi le siège éjectable à l'intérieur d'un cockpit d'avion. Si l'avion pique et risque de s'écraser au sol, le pilote peut appuyer sur un bouton pour s'éjecter hors de l'habitacle. Quel est le lien entre le siège de Maire et le siège éjectacle? en cherchant bien, on peut en trouver un...mais là, c'est l'électeur qui appuiera sur le bouton en votant en mars 2008 pour éjecter le Maire de son siège confortable où il ronronne depuis trop longtemps.
Marcel

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)