LIFTING
LE GEANT VERT

TOUT FAUX ...

Il a tout faux, et en plus il ment... François BAYROU !

Oui, il a tout faux. Quand je l'écoute comme ce soir sur FEE face à Christine OCKRENT, je ne peux pas penser autre chose. Il déclare que Nicolas SARKOZY en réalisant l'ouverture fait le contraire de ce qu'il a dit dans toute sa campagne, alors que celui-ci a toujours affirmé, dès son investiture qu'il la proposerait une fois son projet approuvé par les Français. François BAYROU ment quand il dénonce un Président qui aurait entre ses mains tous les pouvoirs comme jamais, alors qu'il n'en a pas plus que son prédécesseur et que toutes les régions sont entre les mains de la gauche ; il ment encore quand il fait croire que tous les députés de la majorité n'ont aucune possibilité de voter selon leur volonté alors que l'UMP est loin d'être monolithique, et qu'ils ne se sont pas privé d'utiliser leur droit de voter comme ils souhaitaient. Beaucoup de projets de loi n'ont pas rassemblé les 350 voix de l'UMP dans la dernière législature. Il ment quand il dit que la position de l'UDF pour le 2ème tour a été arrêtée avec ses  parlementaires, alors qu'il en a décidé tout seul : c'est la parole de 25 contre la sienne.

Comme pour les "pressions" sur les médias que Nicolas SARKOZY aurait exercées, à défaut de preuves, François BAYROU a des certitudes. Il avait la même certitude que l'UMP ne durerait pas un an quand elle a été créée. On connaît la suite : pas un seul centriste ne l'a quittée et Pierre MEHAIGNERIE affirmait encore récemment qu'il s'y trouvait très bien. Et le parti approche aujourd'hui des 400 000 adhérents.

Alors, certes, l'ouverture se fait sur des ralliements et sur la bonne volonté. Ceux qui rejoignent le camp du Président ne peuvent pas ignorer ses projets. Peut-être que ceux-ci ne sont pas aussi incompatibles avec la République qu'il voudrait bien nous le faire croire. Le projet n'est pas dénaturé et chacun peut oeuvrer aux nécessaires réformes. C'est tout de même mieux que de rechercher un hypothétique projet de gouvernement après des élections en négociant dans le dos des électeurs avec des interlocuteurs qu'ils n'auraient pas forcément choisis.

François BAYROU est un doux rêveur parce qu'il voudrait faire s'allier tout et son contraire. Il faudrait que la gauche ne soit plus sectaire, que les écologistes ne soient plus des intégristes qui flirtent avec l'autogestion, que les communistes ne soient plus....communistes, etc.... Et que la droite renonce à l'économie sociale de marché, à l'esprit d'initiative....

Bref, une autre planète qui n'existe pas encore. Non seulement son parti est hors du temps, mais en plus il flotte dans l'éther.

                                                                                                               

Commentaires

laurent gérault

13 septembre,
Qui avait tout faux ???
Superbe analyse sur l'ouverture avec le recul ...Peut-être cette relecture apprendra l'humilité à son auteur, dont les propos haineux contre le centre ont sans doute contribué à la défaite de Dominique Richard .

Houlle Daniel

Ben voyons, c'est tellement plus facile d'inverser les rôles... Incorrigible !

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)