IGNOBLITUDE
CASSE-TETE

QUE DEMANDE LE PEUPLE !

"A chaque instant il se passe quelque chose..." clamait le slogan d'un grande magasin parisien. Aujourd'hui, c'est l'Elysée qui prend le relais. Chaque jour, chaque demi-journée même fait l'objet d'un évènement, d'une annonce, d'une décision, d'un rendez-vous, d'un déplacement...Des actes, pas des paroles. Tout ce qui avait été annoncé avant prend corps à la vitesse de la lumière sous nos yeux éblouis. Mais qu'est-ce qui a pris les Français de voter pour cette tornade permanente ? Envie de rupture ? C'est réussi. Envie de concret ? C'est gagné . Envie d'une manière plus moderne de faire de la politique ? C'est le gros lot . En tout le cas tout le monde est content.

Ceux qui ont voté Ségolène sont contents de son score, même si elle a perdu, parce qu'elle n'a pas renoncé. Et parce qu'elle a franchi le cap du premier tour avec un certain brio : JOSPIN est vengé. Ils peuvent garder l'espoir. Pourtant le spectacle de DGV (décomposition à grande vitesse) du PS a de quoi les démoraliser. Tant pis. Ils ne voteront peut-être pas aux législatives (à quoi bon, et pour quoi faire ?), mais ils savent que leur "protectrice" veille et sera là pour la fois suivante.

Ceux qui ont voté BAYROU, tout au moins une partie, sont contents aussi. Ils ont leur MoDem et l'espoir d'exister sur l'échiqier politique un jour. Même si pour cette fois-ci, les carottes semblent un peu cuites. Et surtout, leur leader est bien esseulé, affaibli plus qu'il ne le dit par la désertion de la quasi totalité de son groupe parlementaire.

Ceux qui ont voté SARKOZY, sont contents eux aussi. Ils ont toutes les raisons de l'être. Mais après tout, la composition du gouvernement comportait des risques vis-à-vis d'un électorat qui va des rives du FN aux centres divers. Eh bien le satisfecit est général. Y compris la nomination de Bernard KOUCHNER aux affaires étrangère, de Rachida DATI à la justice, de Jean-Louis BORLOO à l'économie et aux finances... François FILLON fait presque l'unanimité. Que souhaiter de plus ?

Les billevesées des leaders du PS ne les intéressent plus. Ils ne les écoutent même pas. François HOLLANDE est pathétique et les critiques de ses amis contre le gouvernement trop basses pour qu'ils s'y arrêtent. Pour l'instant, ils ont la tête ailleurs. Ils préparent la suite avec sérénité. Forcément, puisque tout le monde est content.

                                  

Commentaires

Laurent HOULLE

François Hollande ne brille que rarement par la richesse de ses critiques. Mais c est vrai : il n'aime pas les riches...
Ceci explique celà?

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)