CAUSE TOUJOURS....
LE SITE FAIT CAMPAGNE

Petite chronique d'une défaite annoncée...

La gauche a beau multiplier les symboles, se réunir au "Zénith", se passer entre éléphants une rose (très pâle) de main en main en relais, elle perdra les législatives. D'abord parce que ces "Branquignols" ont attendu le 29 mai, à dix jours du 1er tour des législatives pour faire leur premier meeting d'union, en étant tous présents. Un peu tard, non ? Les Français ont bien compris que ce n'est qu'une façade pour cacher la misère. Et pour quel programme : à part, "il faut une opposition forte (ce qui veut dire, on a perdu d'avance), il faut contrer Sarkozy, il faut absolument voter", on cherche toujours "pour quoi faire ?" . Là-dessus, il n'y a guère de réponse parce qu'il n'y a plus de programme. Ou s'il y en un, on se demande lequel : celui de la "candidatededanscinqans" ou celui du congrès du Mans ?  Ensuite et surtout, parce que les Français sont logiques. On n'est pas le pays de Descartes pour rien. Après avoir voté clairement pour SARKOZY, ils s'apprêtent à lui envoyer une majorité franche à l'Assemblée Nationale. Parce qu'ils ne veulent pas qu'on leur vole la victoire, parce qu'ils ont envie que les engagements du Président puissent se réaliser.

Et le discours de ce soir au Havre devrait leur plaire. la référence au DANTON de la République menacée, "de l'audace, encore de l'audace, toujours de l'audace, et la France est sauvée !". C'est ce discours-là qui les branche ! Pas les sempiternelles récriminations contre la "drôâte" ... Après l'ouverture, qui a plus qu'ébranlé la gauche, voici que le gouvernement gouverne, que le Président consulte, que le dialogue s'engage, que les premières promesses se réalisent. Plus que la campagne sur le terrain du plus actif des députés sortants de l'UMP, le sans faute de Nicolas SARKOZY, de François FILLON et des Ministres ringardise définitivement les chefs de file de l'opposition et leur discours obsolète. Non seulement le pire risque de leur arriver, mais les études d'opinion montre que le pire pourrait être encore pire !

Le "Tonton Flingueur "du MoDem a mis un bémol. Je suis frappé de lire les professions de foi de ses candidats : pour un peu, on les prendrait pour des candidats de la majorité présidentielle, tellement ils deviennent con...sensuels. Là aussi, à force de prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages, on se prend un "Nouveau Centre" dans la poire ! D'autant plus que le centriste votant est une espèce qui rétrécit au mauvais temps, puisque les 18% du 1er tour se traduisent par un petit 9% dans les sondages. Normal. Je l'avais prévu : les votes de transfert ou de rejet ne sont pas des votes d'adhésion. Le comble, c'est que le "Nouveau Centre" sans adhérents va faire 25 députés, pendant que le MoDem avec ses 75 0000 (?) adhérents et pas d'accord électoral risque de se retrouver à poil. La démocratie c'est aussi le scrutin majoritaire, il faudrait y penser. Un autre défaite annoncée.

Et puis il y a notre MGB du PC, les Verts, le tintin... Tous ont Pléthore de candidats pour ramasser la manne du financement public, mais combien d'élus au bout de la route ?

Ils chanteront encore  : "On a ga-gné !"... Bah oui, les quelques euros par voix que ça rapporte, tiens donc !

                                                                              

Commentaires

Michel Blanc

Le gouvernement gouverne ? Non, le petit Nicolas, seul, essaie de prendre quelques décisions dans la cacophonie. Prenons l'exemple de la déduction d'intérêts d''emprunt : 2 ministres déjà désavoués, un flou artistique sur les conditions exactes d'application d'une mesure simple pourtant prévue au programme du candidat.
De plus, cette mesure coûtera cher et est anti-libérale (il serait plus judicieux de laisser le marché de l'immobilier s'auto-réguler plutôt que le maintenir sous perfusion).

Bien sûr, cette mesure démagogique est populaire : les intéressés n'ont pas encore intégré que cet argent qui leur sera versé devra bien être repris ailleurs...

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)