CASSE-TETE
Petite chronique d'une défaite annoncée...

CAUSE TOUJOURS....

Tu m'intéresses !

En fait, ELLE n'intéresse plus personne. La "NON-ELUE", puisqu'elle refuse de parler de défaite qu'elle nomme "non-victoire", est sortie de sa léthargie pour entrer en campagne. Va-t-elle reprendre sa lithanie d'avant le 6 mai ? Qu'a-t-elle de neuf à dire aux Français ? De ce que j'ai entendu de ses premières déclarations du week end, il n'y a pas grand chose de changé. Elle a voulu se faire prendre en photo à la barre du bateau qui l'a promenée dans la baie du Château d'Oléron, position qu'elle voulait évocatrice et qui a permis à tout un chacun de découvrir qu'elle était plongée dans une crise d'autisme très profonde. ELLE s'y voyait déjà, le problème c'est qu' ELLE n'y est pas !... à l'Elysée.

La mission qu'elle s'est fixé est inquiétante pour les socialistes si elle réussit. En effet, on a cru comprendre qu'elle voulait en prendre le commandement. Toujours au nom de la mission divine de sauveuse dont elle est "habitée". Jusqu'au bout elle est restée persuadée, animée par une foi quasi mystique, que la gauche ne pouvait pas perdre. Et si cela s'est produit, c'est forcément la faute des autres, c'est-à-dire de tous ceux qu'elle a mis sciemment à l'écart, sollicité puis repoussé, au gré de ses inspirations (et des sondages).  Et maintenant il lui incombe forcément de s'emparer du parti pour ne plus avoir à composer avec qui que ce soit.... Je plains les socialistes. Mais plus grave, ce n'est pas souhaitable pour la France de l'avoir à la tête d'un parti socialiste à sa botte... et bientôt décomposé pour ne pas dire en ruines.

C'est que la "p'tite dame" oublie la réalité. La réalité de sa défaite c'est, en dépit du vote utile de l'extrême gauche dès le 1er tour, toutes ces voix qui se sont portées ailleurs, chez BAYROU, affaiblissant très fortement le potentiel de la gauche. Toutes ces voix parties il y a 5 ans chez LE PEN et qui sont revenues dans le giron républicain via SARKOZY, voix de gens modestes, voix ouvrières, qu' ELLE n'a pas su attirer à elle. Et encore, elle a pu compter sur la diabolisation de son adversaire. Quel aurait été son score s'il n'y avait eu l'effet "TSS" ? Encore pire, puisque les études d'opinion ont montré qu'elle n'avait un vote d'adhésion que sur 40% de ses voix !!!!

"Les candidats socialistes sont sauvés puisqu'elle est là pour les défendre". Plus dure encore sera la chute.

                                                                              

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)