MAUVAIS EXEMPLE
ADRENALINE CIRCUS

VOYAGE INUTILE

A vouloir trop prouver.... Le voyage au Proche-Orient de Ségolène ROYAL était censé lui donner une "carrure" internationale. L'incident de la rencontre avec un député du Hezbollah est révélateur d'une légèreté dans l'approche du dossier compliqué qui concerne cette région. Ce n'est pas le fait qu'elle ait entendu ou non ce que son interlocuteur disait qui importe. On se doute bien que si l'insulte à Israël lui avait été traduite, elle aurait quitté l'entretien. C'est le rendez-vous lui même qui pose problème. Son explication pour le justifier :"les membres du Hezbollah sont des élus", est la preuve d'une grave erreur d'appréciation de sa part et de son entourage, comme si le suffrage universel affranchissait de la qualité d'organisation terroriste. Notre diplomatie déploie tous ses efforts pour assurer l'indépendance du Liban, notamment à l'égard de la Syrie. Ce n'est pas en consacrant le Hezbollah qu'elle contribue à ce travail. Au contraire, il aurait été utile que ce mouvement terroriste pro-syrien soit boudé par une candidate à la présidence de la République, histoire de faire comprendre que ses méthodes ne sont pas compatibles avec notre façon de résoudre les problèmes. Sinon c'est accepter de facto qu'il se serve du crime comme levier politique. Et aussi parce que ça ne sert pas à grand chose de rencontrer successivement des Palestiniens et des Israéliens, des pro-syriens et des anti-syriens, des musulmans et des chrétiens, sans annoncer la couleur. Quel était le but de ce voyage pour la "candidate habitée" : s'instruire ou contribuer à une solution ? Si c'était pour s'instruire, on a suffisamment d'experts dans l'héxagone pour lui apporter des lumières.

La crise dans cette région est suffisamment aiguë  pour qu'elle ne soit pas instrumentalisée par les candidats à la présidence. Elle aurait dû attendre avant de se rendre dans cette région, au moment où nos soldats y sont en première ligne et où le moindre faux pas peut leur compliquer la tâche. 

Commentaires

Roselyne BACHELOT

Et que dire de l'attitude sur le dossier du nucléaire iranien où ROYAL préconise l'interdiction de l'accès de l'Iran au nucléare civil alors que pas un pays doté de l'arme atomique ne l'a fait par l'intermédiaire du nucléaire civil ! En fait, ce sont deux technologies différentes et si vous dites à un ingénieur d'EDF qu'on fabriquerait une bombe H dans une de nos centrales élactriques, il va franchement rigoler... Mais pendant ce temps, elle affaiblit la gouvernance internationale qui veut faire respecter le Traité de Non Prolifération sur le nucléaire militaire iranien et permet ainsi au gouvernement iranien de se poser en victime d'un traitement discriminatoire. La candidate du Parti Socialiste se comporte en irresponsable et l'on frémit à la perspective que la politique internationale pourrait devenir son domaine "réservé". Au secours !
Roselyne BACHELOT

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)