"CHAUDLETAIS"
LA DANSE DEVANT BUFFET (2)

QUI CROIRE ?

Entre Ségolène et son "compagnon", les nouvelles ne vont pas vite. Ils se voient si peu souvent. On l'a bien vu avec les projets énoncés par celui-ci dans l'interview au journal "Le Monde". Mme Royal ne semble pas d'accord pour augmenter les prélèvements fiscaux.  Alors, s'agit-il d'une répartition des rôles ou tout simplement d'un nouvel épisode du feuilleton bien connu : "Je t'aime, moi non plus". C'est vrai qu'il est bien encombrant le projet socialiste pour conquérir des voix au centre, sans lesquelles il n'y a pas de victoire possible pour elle. L'un rassure les socialistes et les électeurs de gauche, l'autre fait mine d'avoir un projet différent.

En attendant, elle organise ses premières réunions avec la fameuse méthode de "démocratie participative" où, pendant que ses collaborateurs animent la réunion, elle prend des notes, pour finalement répondre avec un discours tout préparé..... L'énarque n'est jamais bien loin. Chassez le naturel, il revient au galop.

Commentaires

Roselyne BACHELOT

Annoncer dans la même interview une augmentation du pouvoir d'achat et 18 milliards d'euros de prélévements supplémentaires, chapeau, Monsieur Hollande ! Il ne précise pas non plus si le Smic porté à 1500 euros se comprend sur le Smic net ou le brut. S'il s'agit du net, cela fera de la France le pays où il y aura le plus de smicards. Si c'est le brut, c'est le montant qui sera atteint de toute façon en fin de législature au rythme actuel.
Quant à dire que les éxonérations de charges n'ont pas d'influence sur l'emploi, c'est un mensonge, car ce sont ces exonérations qui nous ont permis d'encaisser les 35 heures. Elles ont colmaté une politique désastreuse...
Mon cher François, nul ne peut arguer de ses propres turpitudes!
Roselyne BACHELOT

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)