TOURS, CONTOURS ET TOURS DE C…
DELIRES D’AGGLO

UNE SEMAINE …COMME LES AUTRES

                                             Longue vue

Drôle de jeu. C’est clair, Martine Aubry fera de la retraite à 60 ans une ligne Maginot dans le débat sur la réforme. Mais quid de l’allongement de la durée des cotisations ? Miser sur les « autres ressources », s’en tenir au discours de l’injustice fiscale, faire croire qu’on peut tout solder en taxant « les riches », cela peut plaire au peuple. Mais ça ne tient pas la route. Avec ce discours-là, on peut gagner les élections, mais ce sera aussitôt pour faire comme Papandréou en Grèce : se retrouver face à la dure réalité. Et passer de la promesse « révolutionnaire » à la réalité gestionnaire, en prenant le risque de fâcher un peu plus les électeurs avec la démocratie. On peut gagner en mentant, mais gare aux lendemains !

Rapport de force. Bernard Thibault campe sur la même ligne, mais pas pour les mêmes raisons. Lui, il compte sur les « masses populaires » dans la rue pour influencer le cours des choses. Il veut créer un rapport de force et espère avoir les moyens de faire du chantage. Avec ses gros bataillons de « fonctionnaires » on peut penser que sa ligne Maginot à lui se situe du côté du régime de la fonction publique et la pension calculée sur le dernier salaire validé par les six derniers mois… vers lequel il voudrait faire converger le régime général ? On peut marcher aussi sur la tête.

Nombril. Au PS, comme dans les médias, on glose encore cette semaine sur les chances comparées de DSK ou d’Aubry pour la Présidentielle. C’est que les couteaux sont restés dans les manches et sont prêts à sortir. Chacun est aux aguets. Mais est-ce d’actualité ? S’ils arrêtaient de se regarder le nombril nos petits camarades de la rue de Solférino ? Il paraît qu’il y a d’autres sujets qui intéressent les Français.

Consensus républicain. C’est ce que souhaite Eric Raoult, rapporteur de la mission parlementaire sur la question du « voile intégral ». Il a probablement raison, mais c’est un peu comme s’il pissait dans un violon pour le faire chanter, quand on connaît les réactions d’Harlem Désir ou de Pierre Moscovici. On devrait s’intéresser un peu plus à ce que pensent les intéressées. A cet égard, à l’association « Ni putes ni soumises » on est très clair : « les femmes du monde entier nous regardent et attendent cette décision courageuse ».

J’ai bien aimé aussi le « talk » de Fadela sur Orange. Elle remet les pendules à l’heure avec son franc parler.

Niqab, ni volant. Quand on est complètement voilée, il n’est pas possible d’être en situation de faire face à toutes les manœuvres. C’est ce qu’a estimé un gendarme qui a verbalisé une femme à Nantes. Celle-ci proteste de l’atteinte à sa liberté, brandit un discours religieux pour sa défense, dont on sait qu’il est fallacieux, et jure de son total libre-arbitre…. Discours habituel de ces « femmes sous influence » bien formatées. Le fait qu’elle soit mariée à un homme connu pour son activisme intégriste, qui, de plus, a trois autres femmes et donc pratique d’une certaine manière la polygamie, éclaire d’un jour plus lumineux tout ce branle-bas de combat. Et évidemment, les gauchos crient au scandale et à la manipulation du pouvoir. Comme d’hab.

Bave d’envie. C’est le Gascon qui en bave d’envie quand il voit les « libdem » anglais en passe de réussir leur pari, celui qu’il a ruiné chez nous par toutes ses erreurs accumulées. Il ne peut donc que se féliciter du sort de ses voisins. De là à créer un espace politique au centre, quand on a transformé un boulevard présidentiel en chemin de traverse, c’est plus difficile. Non pas que notre François manque de talent. Mais les haines qu’il voue à droite sont un solide frein à l’émergence de la « nouvelle voie » qu’il appelle de ses vœux. Pour l’instant, il n’a réussi qu’à faire basculer une partie du centre …. à gauche ou chez les écolos. Et à vider son parti.

 

                                        Mille sabords !

 

 

Commentaires

ARSOUILLE

Niqab, ni volant"
Eric BESSON a réparé les affirmations hâtives prêtées à B HORTEFEUX.
J'approuve la procédure mise en place vis-à-vis de l'époux. Mais une fois de plus, le ministre de l'intérieur a dérapé. Il n'est pas magistrat, il n'a donc pas a se prononcer sur la peine à infliger à cet homme. Le secret de l'instruction est une fois de plus bafoué. En l'état de la législation actuelle il ne semblerait pas si évident qu'il pourra être déchu de la nationalité française.
Si à la sortie, il n'est pas expulsé tout ce battage médiatique n'aura servi à rien et le ministre de l'intérieur passera pour un ....
Pour quoi ne pas avoir ficelé le dossier et l'avoir mené à terme sans fanfaronnade stérile ?
Une information à l'issue du processus abouti aurait été payante.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)