PLACE DES REPUBLICAINS

Rappel  !

Samedi  prochain 24 mars,

j'animerai un nouveau Forum "PLACE DES REPUBLICAINS"  sur le thème :  

"COMMENT LA POLITIQUE DE LA REGION DYNAMISE LA CROISSANCE ECONOMIQUE"

avec pour invité :

Paul JEANNETEAU

Vice-président du Conseil Régional

Président de la commission Entreprise, développement international, tourisme, innovation, enseignement supérieur et recherche

à 15h00, Fédération de Maine-et-Loire, 72 rue Rabelais – Angers

 

La retransmission video sur les réseaux sociaux qui était prévue ne pourra malheureusement pas avoir lieu encore cette fois-ci  pour des raisons  matérielles  non résolues. J'en suis le premier désolé.

 


ARCHIBALD FAIT SON SHOW

 Longue vue 2

ANNIVERSAIRES. Pendant que Nicolas Sarkozy commémorait sa quatrième année à l’Elysée et lançait sa campagne dite du « bilan », dont le bloc-notes s’est fait l’écho toute la semaine, les socialistes, eux,  en étaient à invoquer les mânes de Miteux, 30 ans après.. Nostalgie, quand tu nous tiens ! Ils avaient mis les petits plats dans les grands dans la cour du siège de Solférino, avec le grand air (faux) de l’unité. « Dieu, si on doit gagner en 2012, envoie-nous un signe ! ». Si j’ai bien compris, le signe en question nous est parvenu aujourd’hui… de New-York. « Comme un coup de tonnerre » a précisé la grande  prêtresse Martine. C’est donc bien ça !

CROISSANCE. La France a connu un taux de croissance de 1% au 1er trimestre de cette année. Je suis bien content. Rappelez-vous, j’avais annoncé, il y a quelques temps que les prévisionnistes étaient dans le vent et prévu que la croissance française serait bien plus élevée que leurs estimations. Pas compliqué : l’addition des efforts et les investissements judicieux du grand emprunt, décidés par le gouvernement portent leurs fruits. On nous explique maintenant que ce sera éphémère. A voir ! La réalité pourrait bein encore faire mentir les projections statistiques…

RSA. Oui, Laurent Wauquier a dit tout haut ce que beaucoup pensent tout bas. Mais on sait bien que toute vérité n’est pas bonne à dire. Le RSA est déjà un progrès par rapport au RMI. Et surtout, prenons garde de ne pas mettre tout le monde dans le même panier. Il y a de la souffrance humaine dans la précarité qui nous invite à modérer nos jugements.

BORLOO. Le Radical n’a pas changé. Il y a dans les positions de Jean-Louis Borloo des similitudes surprenantes avec l’art de la rhétorique du regretté Edgar Faure, qui se plaisait à dire que « ce ne sont pas les girouettes qui tournent, mais le vent qui les fait tourner ». une manière élégante d’expliquer ses retournements de veste. Alors, on quitte l’UMP, sans la quitter, tout en la quittant. Vous avez compris ?

BEN LADEN. On aurait trouvé un lot de cassettes porno dans la maison où il habitait. Il faut dire qu’avec trois femmes et vu son âge … Il promettait des dizaines de vierges à ceux qu’il envoyait au casse-pipe, mais lui, il fallait bien qu’il patiente.

LOCAL :

PETAGE DE PLOMBS. Une colère noire marquée de propos au vitriol de Marc Laffineur contre… Christophe Béchu. Qui aurait pu croire ça ?  Une querelle mise sur la place publique dont on se serait bien passé à l’UMP. Le plan échafaudé par le Président départemental pour aller couler une fin de carrière en pantoufles au Sénat, s’est écroulé avec l’intrusion dans le jeu de la sénatrice sortante Catherine Deroche, dont la cote et la notoriété auprès des élus locaux sont indéniables.

SCOT. Plus de 2000 personnes ont signé la pétition contre le projet d’extension de 40ha de la ZI. Elle a été remise aux commissaires enquêteurs avec un dossier très documenté. Le bon sens voudrait que cette protestation unanime soit entendue.

HUMOUR :  

BEN LADEN : l’affront aux américains est lavé !

732, POITIERS : Charles Martel – 2011, VINTIMILLE : Nicolas Sarkozy !

DSK = Déambule Sans Kaleçon

 

 


DANS LA LORGNETTE D’ARCHIBALD


 

ZERO DE CONDUITE. M. Peillon a voulu faire un coup médiatique en boycottant le débat face à Eric Besson dans des conditions qui le mettent au degré zéro de la politique politicienne. Sa conduite inqualifiable rendrait impossible toute confrontation démocratique si tout le monde l’adoptait. Elle ne fait d’ailleurs pas l’unanimité dans son propre camp. C’est rassurant.

 

800 000 EMPLOIS…C’est le résultat en 2009 de la disposition « zéro charges » mise en place pour les très petites entreprises qui créent un emploi. Avec le statut de l’auto-entrepreneur, c’est plus de un million d’emplois qui ne sont pas venus s’ajouter au nombre des chômeurs. Un résultat positif de la politique menée par le Gouvernement.

 

EURO TOC. C’est la crainte d’Angela Merkel qui s’inquiète du creusement des déficits publics dans de nombreux pays d’Europe dont l’abaissement de la notation renchérit les emprunts. La Grèce et le Portugal plombent la monnaie européenne pourtant surévaluée par rapport au Dollar. La dislocation de la monnaie commune n’étant pas à l’ordre du jour, c’est le retour de l’inflation qui est redouté par la Chancelière.

 

NAUSEABOND ? AH BON ? Le débat sur l’identité nationale est ainsi qualifié par « Mosco ». A force d’en rajouter, on reste au ras du caniveau. Que font-ils donc pour l’élever tous ces donneurs de leçons que cela gêne qu’on permettre aux Français de s’exprimer sur le sujet ? Ils n’ont pas d’idées, ou bien ils en ont mais ils ont peur qu’elles ne plaisent pas…Il est vrai que si c’est pour régulariser tous les sans papiers !!!

 

AUBRY.  Sa cote monte et selon les études d’opinion elle serait aujourd’hui la « Meilleure opposante ». Super ! On ne peut pas rêver confrontation plus claire. La mère des 35 heures est restée sur une ligne de « bloc des gauches » pure et dure. Cela la fait « frétiller ». Nous aussi !

 

FILLON DURABLE. La durée du Premier Ministre à la tête du Gouvernement continue d’étonner les exégètes peu habitués à voir le locataire de Matignon rester aussi longtemps en place. C’était au temps du septennat. Le mandat présidentiel de cinq ans a changé la donne en ne laissant que moins de quatre ans utiles pour agir. L’efficacité c’est de garder la même équipe en place. Nicolas Sarkozy et François Fillon ont pleinement tiré la leçon du changement constitutionnel.

 

LA MARTINGALE. La liste régionale en Maine-et-Loire tarde à sortir. Christophe Béchu doit mener des négociations complexes avec des partenaires gourmands. Trouvera-t-il cette fois-ci la bonne « martingale », celle qui additionne les voix sans en soustraire. Si l’on se réfère au poids électoral de chacun, le profil idéal de la liste serait 60% d’UMP (13 places sur 21), 30% de centristes toutes tendances confondues (6 places), 10% d’autres composantes de la Majorité Présidentielle (2 places). En tenant compte de la nécessaire segmentation : 7/14/21, (7 élus en cas de défaite, 14 en cas de victoire). Cela donne donc 4 UMP dans les 7 premiers, 4 UMP dans les 7 suivants + la 13ème ou la 14ème, et 4 dans les 7 derniers. Ce qui laisse 6 places dans les 14 premiers aux autres composantes : 4 centristes, 1 divers gauche (rad) 1 Chrétien Démocrate. La Gauche Moderne qui n’est pas implantée ne peut prétendre à une place éligible. C’est de la théorie, évidemment. Il faut tenir compte de tous les autres paramètres. La tête de liste a toutefois intérêt à présenter un assemblage convaincant pour l’électorat UMP dont la mobilisation reste le socle essentielle de la victoire. Bon courage !

 

 

Mille sabords !



UNE MINISTRE COMME PRESIDENTE

                                                                                         

                                                                                                  

Loin de moi l’idée de remplacer l’élection à la présidence de notre fédération UMP de Maine-et-Loire par un quelconque mode de désignation plus ou moins monarchique, fût-il « républicain ». Mais enfin, nous voyons bien que pour la prochaine élection, le président sortant n’aura pas, sauf surprise, de concurrent. Une voix suffirait. 

                                                                                                                          

Dans ces conditions, le Bureau Politique composé de nos grands élus départementaux devrait avoir la bonne idée de proposer à notre Ministre de la Santé, Roselyne BACHELOT, de se présenter avec leur soutien. Ce serait une reconnaissance du travail remarquable qu’elle accomplit au sein du Gouvernement, à un poste difficile, et un honneur pour notre fédération que de placer à sa tête une femme dont la popularité et le militantisme ne sont plus à démontrer. Sa présence régulière sur le terrain en dépit de sa lourde charge en est la preuve si besoin est. Quelle valorisation pour l’image de notre fédération !

                                                                                                                               

Et puis, ne serait-ce pas préparer certaines échéances à venir ?

Ce n’est là qu’un avis personnel, mais je pense qu’il est partagé par beaucoup de nos amis.    

                                                                      

                                                                                                                                                      


PRIVES DE LIEN

Ceux qui avaient l'habitude de consulter le bloc notes en passant par le site de l'UMP 49 sont "gros Jean". Le lien a été retiré. Il n'y a déjà pas grand chose à se mettre sous la dent sur le site. Maintenant c'est pénitence. Mais comme je n'avais rien demandé pour qu'il y soit... Cela n'a pas fait chuter la fréquentation du "bloc notes" pour autant et il a même crevé à nouveau le plafond avec plus de 400 visites en une journée la semaine dernière. Depuis  sa mise en place, il a ses habitués, ce qui d'ailleurs présente l'inconvénient pour moi de le tenir à jour. Rien ne leur interdit de diffuser l'adresse pour le faire connaître à leurs amis et connaissances :" www.calepindh.typepad.fr". On peut aussi le trouver facilement en tapant "Daniel HOULLE" sur GOOGLE.

Ce n'est pas cela qui me fera regretter ma réadhésion à l'UMP jusqu'en 2012. Mais en représailles, je vais retirer le lien qui permettait d'aller sur le site de l'UMP49. Il n'y a pas de raison.

Non mais !

"Liberté, liberté chéérieeee..."

                                                                              


D'HOMMAGE !

On apprend que Christelle HAYET n'est plus secrétaire départementale de l'UMP. Même si c'était dans l'air depuis quelque temps, on pensait qu'au moins on lui aurait permis de participer à l'accueil après-demain de Nicolas SARKOZY. Même pas ! Inutile d'épiloguer sur la manière....

J'ai eu la chance de travailler avec Christelle HAYET. C'est le premier nom que Marc LAFFINEUR m'a proposé pour m'aider quand j'ai été nommé Secrétaire départemental en février 2003. "Tu peux t'appuyer sur elle autant que tu veux !" m'avait-il dit. C'est ce que j'ai fait et je n'ai pas eu à m'en plaindre. Avec quelques autres, elle a participé à l'équipe resserrée que j'avais constituée autour de moi et qui a tout construit des rouages de notre fédération. Christelle, c'est l'honnêteté, la rigueur, le dévouement sans compter et l'efficacité. Combien de conseils judicieux m'a-t-elle donnés ? Combien de bourdes m'a-t-elle aidé à rattraper ? Combien de combats aussi, menés ensemble avec son enthousiasme et sa conviction.

Quand j'ai envisagé de quitter la fonction, c'est naturellement à elle que j'ai pensé. Elle avait l'expérience du travail avec les élus, une bonne connaissance du monde politique angevin, et une conviction militante qui en faisait une titulaire idéale, d'autant plus que sa position sur la 7ème circonscription de Marc LAFFINEUR faisait que les "équilibres" dans notre fédération étaient respectés. Et je ne m'étais pas trompé. Elle avait commencé à faire du bon travail avec Roselyne BACHELOT.  Il faut bien reconnaître que l'élection de Marc LAFFINEUR à la présidence a rompu les équilibres en place au profit trop évident de la 7ème circonscription et mis la secrétaire départementale en position "délicate" pour exercer son magistère.

Néanmoins, la fédération a connu un bond important du nombre de ses adhérents, et sous son impulsion un noyau d'animateurs et de bénévoles a permis le développement de nombreuses activités. La campagne pour l'élection présidentielle dans laquelle elle s'est plongée sans compter son temps, a probablement été une des plus actives de l'ouest.

Christelle c'est une militante et une battante. On vient me dire aujourd'hui qu'elle n'a pas de "sens politique". Curieux, je ne m'en étais pas aperçu. N'en aurais-je pas non plus ? C'est comme celui qui accuse son chien d'avoir la rage parce qu'il veut le tuer. L'argument ne tient pas une seconde. Je me dis qu'ils sont bien riches ceux qui peuvent se passer d'une collaboratrice aussi précieuse. Aussi, pour tout le travail qu'elle a fait au service de la fédération, tous les sacrifices consentis sur sa vie de famille, pour sa ténacité, et pour son professionnalisme mis gracieusement à la disposition de tous, je veux simplement lui dire "MERCI !".

Je lui garde mon estime, mon admiration et mon amitié.