LE TONNEAU DES DANAÏDES.
NOTRE SOCIETE PAIE L’ABSENCE DE VERTICALITE

FLAGRANT DELIT !

Macron interview

 

Tournant à la com (prononcez comme vous voulez)

Le  coup était comme  d’habitude bien préparé : petite vidéo de  la séance de travail   publiée juste avant le  discours à la Mutualité française.  Langage trivial  comme de juste pour  le buzz et asséner quelques constats qui relèvent du  poncif : « un pognon dingue dépensé sans résultat ! ». Notre génie a trouvé la solution : il faut dépenser mieux, il faut de l’efficacité … Donc une heure et  demie  d’un discours  long,  très long, trop long  pour détailler l’univers kafkaïen auquel  on va  s’attaquer.  Il s’agit  de réinventer l’Etat providence.  Là, il faut craindre  le  pire car  ce  sont  ses technocrates hors sol  qui nous ont pondu une réforme de l’apprentissage qui tape à côté  du clou, serviteurs de l’Etat déjà obèse  qui vont s’y coller.  Un beau projet  qui va encore  plaire à une partie de  la  droite. Mais qui va se  traduire comme depuis le début  par une politique bien de gauche, elle.

Un modèle  social à bout de souffle.

Tout le monde  est  d’accord.  Il a atteint  un sommet insurpassable : toujours plus d’argent pour toujours plus de  pauvres et de chômeurs. La  France dépense  chaque année plus de 700 milliards d’euros (je me répète) pour la santé, l’emploi, la pauvreté, la vieillesse, la famille.  Pour un système de soins qui  à la peine, une insertion des  exclus quasi inexistante, des régimes de retraite dont on nous dit constamment qu’ils se  nécrosent.  Le chômage ne diminue pas, et  le  nombre des pauvres augmentent. On se dit : il va arrêter la machine infernale qui pèse de tout son  poids sur l’économie  du pays. Pour l’instant on constate surtout une fuite en avant des dépenses sociales, des réformes coûteuses dont on cherche le financement auquel on n’avait pas pensé avant, ce qui entretient un niveau de prélèvements obligatoires exorbitant. Mais vous n’avez  rien compris. Il ne s’agit  pas   de  mettre fin au gâchis, il ne s’agit pas de rétablir les finances, il s’agit de retrouver l’efficacité du système. Concernant les aides sociales, le chef de l’Etat a bien affirmé qu’en plus de l’aide monétaire dont le niveau sera maintenu, il fallait renforcer l’accompagnement des plus fragiles. Autrement dit, pas question de mettre fin à l’économie dirigée et corsetée, il faut même en craindre le renforcement si l’on en croit les recommandations des trois économistes qui conseillent le président.

Pour en finir avec l’assistanat.

Il faudrait prendre le problème par le bon bout.  Le meilleur moyen de réinsérer  les  chômeurs c’est de  créer de  l’emploi que seules  des entreprises  en bonne santé et concurrentielles peuvent fournir. Cela implique de  réduire les dépenses publiques en priorité, et de baisser  les  charges qui  pèsent non seulement sur le travail  mais sur le  chiffre d’affaires, et de baisser massivement les impôts sur  les classes moyennes, de baisser drastiquement le nombre des fonctionnaires. Faire  en sorte que les salaires  permettent de vivre  décemment et sans prestations sociales de complément. Autrement dit recréer de la vraie richesse ! Mais ça, c’est pas le programme de Macron !

Donc, rien de changé.

Macron pris en flagrant délit de discours de droite (les apparences), pour une politique de gauche (en réalité). Plus des déclarations que de vraies mesures. Il a beaucoup parlé de prévention, de responsabilisation, d'incitation : ça ne coûte pas cher. Des dépenses en plus qui sont déjà dans les tuyaux, ça oui. Mais Macron libéral ? Mon oeil !

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)