ET SI ON ESSAYAIT LA LIBERTE ?
ORAGES SUR LA FRANCE…

LA CGT A JETER !

Logo cgt
 

De retour.

Un passage par le nid pour écrire ce billet. La suite mercredi ou jeudi.

Quand on est loin de l’hexagone, au moins on respire. Dès que l’on pose le pied sur le sol national, on étouffe. Ce n’est pas en raison du temps, bien maussade. C’est l’atmosphère générale. Devinez de quoi parlent les Français en voyage ? De la loi El Khomry ? Non. Ce qui les hante c’est de pouvoir remplir le réservoir de leur voiture pour circuler. Et ils râlent ! Pourtant 75% des Français sont opposés à la loi Travail et plus de 60% soutiennent le mouvement social actuel. Déprimant ! Je ne sais pas où les sondageurs vont sondager, parce que moi je n’ai entendu que des gens qui s’en battent l’œil. 

En fait, personne n’a rien compris. Le problème ce n'était pas la loi Travail ! Mais non. Elle est vide. Si la CGT bloque la France c'est uniquement à cause de l'article 2 de la loi dont tout le monde parle depuis la fin de la semaine dernière ! Cet article donne la primauté aux accords d'entreprise : c’est le seul encore intéressant de la loi Travail. Inconnu du grand public, il a débarqué et emplit tous les médias, provoquant une cacophonie hilarante au gouvernement. Pendant que Sapin-les bas-roses affirmait qu’on pouvait le retoucher, le matamore Manolito disait le contraire. Mais on sent bien que le gouvernement s'apprête à reculer. Cet article aurait permis de contourner un peu la mainmise de syndicats destructeurs d'emplois mais parions qu’il va être remanié et vidé de sa substance. Dès lors, on pourra dire qu'il ne restera plus rien de la loi Travail. Le « bordel » n’est pas fini. Quand un syndicat s'arroge le droit de choisir quel journal peut paraître et pas les autres, la dictature n'est pas loin !

Il y aura lieu de revenir sur l’attitude de l’opposition.  Parce qu’ entre « on touche » et « on touche pas » à l’article 2, on a touché le fond de l’incapacité gouvernementale. Mais il ne faudrait pas que l’opposition, effrayée par le soutien des Français –qui mériterait d’être vérifié- aux mouvements sociaux, soit tentée de rengainer les armes et de se replier sur l’inaction. Ce serait la pire des choses.

Pendant ce temps-là, pépère continue ses villégiatures et promène sa bedaine et ses lapsus de par la planète. Le ridicule ne tue pas, il ne risque donc rien. Mais puisqu’on vous dit que tout va bien : la preuve, le chômage recule. On voudrait bien, mais ce n’est qu’un effet statistique des mesures du plan emploi qui commence à s’appliquer. En fait il n’y a aucune vraie amélioration. J’aurais l’occasion d’y revenir. L’opposition devrait être plus véhémente pour dénoncer ces manipulations grossières.

Il n’y a que le ciel qui est vraiment en colère. Les Romains y auraient vu des signes prémonitoires.

 

Commentaires

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)