LA GAUCHE CRIE PLUS FORT QU'ELLE A MAL
LE PETIT NICOLAS A LA LOUPE

CES GUEGUERRES PRICROCHOLINES QUI PEUVENT TUER LA DEMOCRATIE


Le PS en rénovation devrait s’attacher à élever le débat pour augmenter sa crédibilité. La démocratie y gagnerait. C’est le contraire qui se passe. Il n’y a pas de jour que Picrocholette-Aubry ne consacre à une guéguerre au ras des pâquerettes en utilisant les moyens dérisoires de la protestation « symbolique », transposant ce qu'elle vit à l'intérieur, à l'extérieur de son parti... A force de sortir de l’hémicycle en claquant la porte, la poignée de députés socialistes « de service » va attraper des crampes dans les mains. Ils devraient pourtant savoir que les absents ont toujours tort.

Cependant on peut s’inquiéter de voir que l’action politique en France, dans le contexte de crise et d’insécurité nationale et internationale que l'on sait, se borne à ces petites guéguerres plaisantes à lire dans Rabelais, mais détournent l’attention de l’opinion des dossiers sérieux. Le combat de l’opposition se limite toujours à l’antisarkozysme, et elle n’arrive pas à en dépasser les frontières. Si on demande à ce vieux pays vieillissant ce qu’il pense de l’appétit vorace de politique d’un jeunot de 23 ans, que voulez-vous qu’il réponde d’autre que son désaccord ? surtout que la réponse c’est « oui » ou « non ». Le sondage ne favorise pas la nuance. Et c’est bien là le drame. On nous plonge dans un océan de médiocrité, les médias y surnagent avec délices et se livrent eux aussi à des matches de démagogie. Or la démocratie pour s’épanouir a besoin de la nuance, d’argumentation, de modération. Toutes choses incompatibles avec la culture du micro sondage qui fleurit à tout bout de champ, et la caisse de résonance d’internet qui accumulent les mensonges, les amalgames, les calomnies (quand ce n’est pas les insultes), expression de tous les bilieux de la terre, des pisse-vinaigres de canapés, des pros du « y’a qu’à » et du « faut qu’on », des abonnés du « travailler moins et gagner plus »…

Comme si Nicolas Sarkozy était cet étranger en son pays qui serait le seul à pratiquer le népotisme (et encore je persiste à récuser ce substantif pour le cas de Jean),  alors que la dérogation au droit est le sport national le plus répandu, et comme si personne n’avait jamais donné un coup de piston à ses amis ou sa famille. Le devoir d’exemplarité incombe au Président, nul n’en doute. Pourtant, sur ce plan, ses prédécesseurs sont loin d’avoir été irréprochables, qu’il s’agisse de Mitterrand voire même De Gaulle, pour ne citer qu’eux.

Avec Sarko, au moins les choses sont claires : il fait front et ne se cache pas derrière son petit doigt. Il défend le droit de son fils à faire de la politique comme tout un chacun, mais désolé, il s’appelle comme lui. Point barre. Que sa candidature soit opportune est un autre débat.

* Picrochole : Roi coléreux, injuste, batailleur et de mauvaise foi...

Commentaires

Masson Dominique

Désolé, j'attends autre chose des hommes politiques que "Comme si Nicolas Sarkozy était cet étranger en son pays qui serait le seul à pratiquer le népotisme (et encore je persiste à récuser ce substantif pour le cas de Jean), alors que la dérogation au droit est le sport national le plus répandu, et comme si personne n’avait jamais donné un coup de piston à ses amis ou sa famille. Le devoir d’exemplarité incombe au Président, nul n’en doute. Pourtant, sur ce plan, ses prédécesseurs sont loin d’avoir été irréprochables, qu’il s’agisse de Mitterrand voire même De Gaulle, pour ne citer qu’eux.

Avec Sarko, au moins les choses sont claires : il fait front et ne se cache pas derrière son petit doigt. Il défend le droit de son fils à faire de la politique comme tout un chacun, mais désolé, il s’appelle comme lui. Point barre. Que sa candidature soit opportune est un autre débat.". Décidemment , je ne suis pas fait pour ce milieu que ce soit à gauche ou à droite. Est-un concours de médiocrité ? Quelle valeur peut avoir le discours du président devant les lycéens? Pauvre France.
Le prochain article sera-t-il pour justifier les débordements de BERLUSCONI qui ne se cache pas ?
PS : par principe, je respecte les lois et ne pratique pas le "sport national".

jibe124

GARE ! QUAND TU AS une jeunesse qui confond vitesse et précipitation , il y a danger... pour soi (passe encore) mais aussi pour les autres et c'est plus embètant.

Ce qui m'agace le plus c'est d'avoir une gauche la plus (ce que vous voulez, ça collera de toute façon) du monde. Ils suivent en permanence les leurres que l'actualité leur offre à longueur d'année.

pendant que l'on parle de la DÉFENSE et de sa gestion, les ÉLÉPHANTS du PS qui se TROMPENT si souvent chargent dans la direction du leurre ! On évoquera les graves problèmes d'aujourd'hui dès que possible !

lucien martin

Rien à ajouter à ce que dit Dominique Masson : la médiocrité des autres n'est pas une excuse.

Vérifiez votre commentaire

Aperçu de votre commentaire

Ceci est un essai. Votre commentaire n'a pas encore été déposé.

En cours...
Votre commentaire n'a pas été déposé. Type d'erreur:
Votre commentaire a été enregistré. Poster un autre commentaire

Le code de confirmation que vous avez saisi ne correspond pas. Merci de recommencer.

Pour poster votre commentaire l'étape finale consiste à saisir exactement les lettres et chiffres que vous voyez sur l'image ci-dessous. Ceci permet de lutter contre les spams automatisés.

Difficile à lire? Voir un autre code.

En cours...

Poster un commentaire

Vos informations

(Le nom et l'adresse email sont obligatoires. L'adresse email ne sera pas affichée avec le commentaire.)